Noah - Soundtracks

Noah – Soundtracks

Aronofsky + Mansell + Kronos Quartet = « Requiem For A Dream » + « The Foutain ». Dire que cette formule a déjà fait ses preuves serait un euphémisme. Mais voilà qu’un nouveau facteur vient s’y ajouter, rendant ainsi la somme d’autant plus impressionnante et vibrante. Le facteur « Noah » ! Epique, monumental, grandiose, majestueux… les superlatifs me manquent. D’une maîtrise et d’une polyvalence ahurissantes, Mansell mêle un nombre de sonorités si disparates qu’on pourrait croire qu’il va droit dans le mur. Mais dès la fin de l’ouverture « In The Beginning There Was Nothing », force est de constater que le musicien s’est à nouveau surpassé et qu’il a plus que jamais fait de l’harmonie discordante son arme de prédilection. On se prend alors 70 minutes de raz-de-marée musical en plein cœur, finissant à bout de souffle. Et comme pour bien nous achever, c’est la voix rocailleuse et délicate de la légendaire Patti Smith qui, avec l’inédit « Mercy Is », vient porter le coup final de ce score, qui mérite définitivement le superlatif des superlatifs : biblique !

Noah
Clint Mansell
Nonesuch Records