Le «PRIX SWISSPERFORM – Prix d’art dramatique» sera remis le dimanche 26 janvier dans le cadre des 55es Journées de Soleure. Lorena Handschin et Roland Vouilloz seront distingués pour leurs contributions aux séries «Nr. 47» et «Helvetica». Stefan Kurt recevra le Prix spécial du jury pour «Aus dem Schatten – eine Zeit der Hoffnung». La quatrième récompense sera attribuée à Manuela Biedermann pour son second rôle dans «Wilder». Le PRIX «SWISSPERFORM – Prix d’art dramatique» existe depuis 2001. Il récompense des acteurs et actrices suisses pour leur interprétation d’un rôle principal ou d’un second rôle dans une production télévisuelle suisse. Depuis 2011 il est remis dans le cadre des Journées de Soleure. Les quatre catégories sont dotées de 10’000 francs chacune. Le prix est offert par SWISSPERFORM.

Lorena Handschin est recomponsée comme meilleure actrice principale pour son intérpretation de Sophie dans la quatrième saison de «Nr. 47».

Lorena Handschin est née à Bâle en 1996. Après ses premières expériences au Junges Theater Basel, elle étudie l’art dramatique à la Hochschule für Musik und darstellende Kunst de Stuttgart de 2015 à 2019. Elle est lauréate d’un prix d‘études et d’encouragement du Pour-cent culturel Migros. Depuis la saison 2019/2020, Lorena Handschin fait partie de la troupe permanente du Deutsches Theater de Berlin. Depuis 2018, elle fait également partie des interprètes de «Nr. 47» de Schweizer Radio und Fernsehen SRF. Les cinq épisodes de la quatrième saison de cette websérie sur la vie de jeunes locataires dans un immeuble à Berne seront présentés en avant-première à Soleure le dimanche 26 janvier.

Roland Vouilloz est distingué comme meilleur acteur principal pour son interprétation d’un chef de l’anti-terrorisme dans «Helvetica».

Roland Vouilloz est né à Martigny en 1964. Dès 1988, il suit une formation à l’École Supérieure d’Art dramatique à Genève. Il alterne ensuite théâtre, cinéma, télévision comme acteur, metteur en scène et musicien dans plus de 100 spectacles. A l’écran, on a pu le voir sous la direction de Françis Reusser, Silvio Soldini, Greg Zglinski, Jean-Blaise Junod, Léo Maillard, Romain Graf et François-Christophe Marzal. En 2011, il reçoit son premier PRIX SWISSPERFORM pour son rôle dans la série «Crom» réalisée par Bruno Deville. Les trois premiers épisodes de «Helvetica» seront montrés aux Journées de Soleure le dimanche 26 janvier.Aux 55es Journées de Soleure, Roland Vouilloz est à l’affiche non seulement de la série «Helvetia», mais également de la comédie «Tambour battant» de François-Christophe Marzal, nominée au PRIX DU PUBLIC.

Stefan Kurt a emporté les faveurs du jury avec son incarnation charismatique du professeur Sennhauser dans «Aus dem Schatten – eine Zeit der Hoffnung» de Marcel Gisler et recevra un Prix spécial pour cette interprétation. Après sa formation d’enseignant, Stefan Kurt étudie à l’école de musique et de théâtre du Conservatoire de Berne. Ses engagements sur les planches le conduisent de Hambourg à Zurich en passant par Salzbourg et Berlin, de Jürgen Flimm à Robert Wilson en passant par Christoph Marthaler. A quoi il faut ajouter son travail pour le cinéma et la télévision en Allemagne et en Suisse, de même que ses lectures et sa production de livres audio. En 2006, Stefan Kurt s’est aussi lancé dans les arts plastiques. Les Journées de Soleure présentent «Aus dem Schatten – eine Zeit der Hoffnung» de Marcel Gisler en l’honneur de Stefan Kurt le dimanche 26 janvier. L’acteur bernois joue également dans le nouveau film «Jagdzeit» de Sabine Boss, nominé au «Prix de Soleure».

Le prix de la meilleure interprétation dans un second rôle va à Manuela Biedermann pour son personnage d’une gendarme de province dans la série «Wilder». Manuela Biedermann est née à Bienne en 1965. Après le gymnase, elle étudie au Dramatisches Studio de Berthoud sous la houlette d’Eva Klar-Kerbler. Elle travaille notamment au Theater am Turm de Francfort et aux théâtres municipaux de St-Gall, Berne et Lucerne. Ensuite elle a passé au cinéma et à la télévision et est apparue entre autres dans «Beck&Bondi», «Sarah joue un loup garou», «Das schaffen wir schon», «Die Einzigen» et «Walking to Paris». La deuxième saison de «Wilder» est actuellement diffusée sur SRF et sera à l’affiche des Journées de Soleure le dimanche 26 janvier.

Les quatre «PRIX SWISSPERFORM – Prix d’art dramatique» seront remis le dimanche 26 janvier 2020 à 17h15 à la Reithalle, au cours d’une cérémonie placée sous la baguette de l’actrice Charlotte Heinimann. Elle sera suivie de la projection de «Aus dem Schatten – eine Zeit der Hoffnung» de Marcel Gisler.

Le «PRIX SWISSPERFORM – Prix d’art dramatique» (autrefois «Prix du film de télévision suisse») récompense des acteurs et actrices suisses dans des productions télévisuelles. Offertes par SWISSPERFORM, les distinctions sont dotées de 10’000 francs chacune et attribuées par un jury composé de représentants de SWISSPERFORM et des Journées de Soleure. En 2020, l’actrice Charlotte Heinimann, la productrice Valérie Fischer et Anita Hugi, directrice des Journées de Soleure, faisaient partie du jury.

La liste des lauréats précédents est disponible en ligne.

Les 55es Journées de Soleure ont lieu du 22 au 29 janvier 2020.

www. journeesdesoleure.ch