-0 C
Munich
lundi, février 26, 2024
- Publicité -

« Rebelles »: Des femmes de caractère !

Alain Baruh
Alain Baruh
Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Après « Vilaine« , un film à succès sorti en 2008, le réalisateur français, Allan Mauduit, revient avec un second long-métrage drôle et captivant, primé au Festival Comique de l’Alpe d’Huez.


À Boulogne-sur-Mer, Nord Pas-de-Calais, se trouve l’usine « Belle-Mer« , spécialisée dans la mise en conserves de produits de la mer. Nadine et Marilyn, deux femmes au tempérament bien trempé y travaillent.

Une nouvelle employée, Sandra, ancienne « Miss Pas-de-Calais » qui a échoué sa vie professionnelle vient d’être engagée. Elle aussi, n’a pas la langue dans sa poche et elle ne supporte pas de se faire draguer par les hommes qui la côtoient.

Ne réussissant pas à la séduire, son chef la retient, un soir dans les vestiaires et tente de la violer. La tentative tourne au drame et Jean-Mi décède malencontreusement. Témoins de la scène, les deux collègues de la nouvelle collaboratrice l’aident à se débarrasser du corps.

L’homme menait une double vie, il travaillait également pour des trafiquants de drogue. Il laisse derrière lui un sac rempli de billets de 100 euros que nos trois amies s’empressent de ramener chez elles…

Le second long-métrage du réalisateur français, Allan Mauduit est excellent. Le scénario se met vite en place. Captivant et doté d’un humour fin, ce film nous plonge dans le quotidien glauque des ouvrières du Nord de la France.

Pour l’occasion, le cinéaste a réuni un trio de choc composé des comédiennes : Cécile de France, Audrey Lamy et Yolande Moreau. Elles se donnent la réplique pour la première fois en incarnant chacune un style de femme différent. À la fois courageuses, vulgaires, touchantes et hilarantes, les héroïnes de cette production sont surprenantes.

L’un des paris de « Rebelles » a été de rendre le personnage principal peu sympathique, au premier abord. Allan Mauduit voulait que l’attachement à Sandra soit progressif. Dès le départ, elle a une attitude méprisante envers sa mère et ses collègues de l’usine.

On retrouve l’ambiance de films tels que: « Billy Elliot », « Full Monty », « Un petit boulot » et « La part des anges » qui ont le même décor et ne manquent pas d’humour. Le réalisateur a cherché a mettre en avant des prolétaires dans une situation qui les dépasse. Contrairement au film «La loi du marché», le metteur en scène a voulu privilégier l’humour qui est aussi présent dans des situations dramatiques. Le cinéaste dit avoir été inspiré par la littérature anglo-saxonne et les romans noirs américains.

Allan Mauduit désirait réaliser un polar comique avec des personnages issus du petit peuple. La réinsertion professionnelle, l’amitié et les rapports hommes-femmes sont abordés dans cette création. Il est intéressant de noter que le film a remporté le prix « Globes de Cristal de la Presse » (Meilleur film de comédie) au Festival de l’Alpe d’Huez en janvier 2019.

Rebelles
FR   –   2019   –   Comedy
Réalisateur: Allan Mauduit
Acteur: Cécile de France, Simon Abkarian, Eric Godon, Yolande Moreau, Audrey Lamy, Samuel Jouy, Franck Muon
JMH
13.03.2019 au cinéma

- Publicité -
- Publicité -