RIO de Howard Hawks

RIO de Howard Hawks


L’illustre compositeur russe signe avec « Rio Bravo » l’une des plus grandes musiques de western avant la « spaghettisation » du genre.


Chef-d’œuvre absolu du cinéma mondial, « Rio Bravo » de Howard Hawks est de ces films au bénéfice d’une rare conjonction de talents au sommet de leur art. La musique de Dimitri Tiomkin n’a pas été en reste dans la réussite de ce grand western humaniste, l’un des derniers classiques du genre avant la déferlante des westerns spaghetti du début des années 60. Ironie de l’époque, c’est à un compositeur d’origine russe que l’on doit l’une des bandes-originales les plus reconnaissables du cinéma nord-américain. Et quelle bande-originale ! Son intense première partie, remarquable par la richesse de sa palette orchestrale, instaure un oppressant climat de calme avant la tempête. Puis le film explose, et Tiomkin enchaîne les multiples variations de « El Deguëllo », son requiem à la mexicaine, qui est aujourd’hui à la musique de western ce que le « Dies Irae » est à la musique religieuse. Morricone, sur les conseils de Sergio Leone, s’en inspirera dans « Pour une poignée de dollars ». Une B.O. influente et donc incontournable, soigneusement éditée par Intrada.

Rio Bravo
Dimitri Tiomkin
Intrada