La réalisatrice Sabine Gisiger («Yalom’s Cure», «Dürrenmatt. Eine Liebesgeschichte»), l’ancien président du CICR Cornelio Sommaruga et l’acteur Anatole Taubman («Der Kreis», «James Bond – A Quantum of Solace») décerneront le «Prix de Soleure» de la 52e édition des Journées de Soleure. Doté de 60’000 francs suisses, le prix sera remis le 26 janvier 2017 pour la neuvième fois.


Sabine GisigerSabine Gisiger (née en 1959) étudie l’histoire à Zurich et Pise. Après sa thèse, elle travaille à la Télévision suisse allemande comme reporter en Suisse et à l’étranger. Depuis 1990, Sabine Gisiger réalise des films documentaires en tant que réalisatrice indépendante. «Do it», tourné en collaboration avec Marcel Zwingli, obtient le prix du meilleur documentaire suisse en 2000. «Gambit», «Guru» et «Yalom‘s Cure» sont tous nominés au Prix du cinéma suisse et deviennent également des succès internationaux. En 2015, deux de ses films, «Yalom‘s Cure» et «Dürrenmatt. Eine Liebesgeschichte» figurent parmi le top ten du cinéma suisse. Depuis 2002, Sabine Gisiger enseigne le cinéma documentaire à la Haute école des arts de Zurich et à la Hochschule Luzern – Design & Kunst. Elle termine actuellement son nouveau projet, «Willkommen in der Schweiz», qui sortira en salles en 2017.

Né en 1932 à Rome, Cornelio Sommaruga entame une carrière diplomatique après des études à Zurich et Paris. Le Tessinois représente la Suisse auprès de l’Association européenne de libre-échange (AELE), la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (CEE-ONU) et l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT). Secrétaire d’État aux affaires économiques extérieures, Cornelio Sommaruga est élu au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qu’il préside de 1987 à 1999. Il poursuit son engagement humanitaire à la tête du Centre international de Genève pour le déminage humanitaire de 2000 à 2008 et préside l’Association internationale Initiatives et Changement, dont il est maintenant président honoraire. Outre son doctorat en droit de l’Université de Zurich, il est titulaire de huit doctorats honoraires.

Anatole Taubman (né en 1970) est l’un des acteurs suisses les plus renommés sur le plan international. Il a étudié à l’école d’art dramatique de New York Circle in the Square de 1992 à 1994. A ce jour, il a joué dans plus de 90 productions cinématographiques et télévisuelles, alternant rôles principaux et rôles secondaires. Il a acquis une grande notoriété grâce notamment à ses interprétations dans des productions comme «James Bond – A Quantum of Solace» (Marc Forster, 2008), «Coco Chanel & Igor Stravinsky» (Jan Kounen, 2009), «Die Päpstin» (Sönke Wortmann, 2009), «The Fifth Estate – Inside Wikileaks» (Bill Gordon, 2013), la minisérie de Ken Folett nominée aux Emmy Awards «The Pillars of the Earth» (Sergio Mimica-Gezzan, 2010) et enfin la série TV «Versailles» (Jalil Lespert et al., 2015). Sa renommée s’est également établie dans le cinéma suisse, où il a interprété des rôles de caractère notamment dans «Mein Name ist Bach» (Dominique de Rivaz, 2003), «Akte Grüninger» (Alain Gsponer, 2014) et «Der Kreis» (Stefan Haupt, 2014). Anatole Taubman, lauréat du «Prix Walo» 2008 dans la catégorie «meilleur acteur», est porte-parole d’UNICEF Suisse et ambassadeur de bonne volonté de BBC WorldWideTrust.

Les 52es Journées de Soleure auront lieu du 19 au 26 janvier 2017. La commission de sélection des Journées de Soleure désigne cinq à dix films de fiction ou documentaires à la forme convaincante et qui traitent d’une question de société pour concourir au «Prix de Soleure». Les films nominés et le programme complet du festival seront publiés le 13 décembre 2016.

[Communiqué de presse]

A propos de l'auteur

Depuis des nombreuses années, Carlos Mühlig met son savoir faire journalistique et en matière de communication au service de sa passion pour le 7ème art.

Articles similaires