SALVATAGGIO – Apprentissage de la Douleur

A lire aussi

Freya
Freya
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Floriane apprend qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques. Cette nouvelle a un effet dévastateur sur son esprit comme sur son corps. Elle se révolte d’abord puis finit par se soumettre aux douleurs et à la perte de contrôle de son corps. Malgré cela, elle tient à filmer l’évolution de cette maladie incurable pour le moment et rencontre d’autres facettes de sa personnalité. Son entourage est lui aussi perturbé et peine à s’adapter dans les premières années de la sclérose.


Une maladie qui n’est pas nouvelle et qui fait pourtant partie de ces affections que la recherche médicale ne parvient pas à comprendre. Aucun remède pour le moment, uniquement des antidouleurs et autres médocs afin de tenir les murs sont proposés aux patients. La patience justement, nécessaire au quotidien de ceux et celles qui souffrent de sclérose en plaques. L’issue est inévitable et terriblement douloureuse, avec un isolement social et souvent familial aussi de par le poids des aménagements obligatoires pour pouvoir encore vivre un peu dans la société. C’est une maladie pernicieuse et sournoise au même titre par exemple que le lupus ou la maladie de Lyme. Elle ne s’explique que très difficilement, mais elle se vit dans la révolte de ne pas vouloir s’y soumettre.

L’autrice de ce documentaire témoignage nous embarque dans cette quête de la compréhension de sa nouvelle vie qu’elle a du mal à apprivoiser et pour cause. Au fil des minutes, nous la suivons dans une autothérapie d’adaptation et finalement d’acceptation plus ou moins douloureuse de sa maladie qui devient malgré elle sa nouvelle identité aux yeux du monde.

La réalisation de ce film est pénible autant dans sa construction que dans son visionnage. Ce qui au départ transmet un sentiment d’inconfort est finalement une démarche ingénieuse pour nous faire entrer dans le corps d’une sclérosée. Est-ce une volonté de la scénariste ? En tout cas, c’est réussi ! On a envie de partir, d’arrêter de regarder, de tout balayer et de faire autre chose, de ne pas s’encombrer de cette histoire, mais n’est-pas finalement ce que ressentent les personnes malades ? Sauf qu’elles n’ont pas le luxe de passer à autre chose. Être emprisonné dans son propre corps, cette enveloppe que l’on pensait maîtriser, que l’on croyait amie, se révèle une ennemie fourbe qui ne vous laisse que votre esprit pour vivre et exister. Bien trop de films, quel que soit le format, poussent les portes de ces handicaps, pourtant le nombre de malades augmente.

Allez voir ce film pour regarder par la fenêtre de la douleur plus d’une heure et ressortir grandi et heureux d’être épargné.

Ce documentaire peut aussi nous apprendre à percevoir des aspects de la vie d’une ou plusieurs personnes de notre entourage et de penser à proposer un peu de notre temps pour allonger le sien sans tomber dans la pitié ou la culpabilité qui n’aident personne, au final.

Salvataggio
CH – 2021 – 74min – Documentaire
Réalisateur: Floriane Closuit
Acteur: Floriane Closuit
Louise va au cinéma
16.03.2022 au cinéma

PROJECTIONS ET DÉBATS en présence de Floriane Closuit
Friboourg – Cinéma Rex – jeudi 17 mars à 18h15
Vevey – Cinéma Rex – vendredi 18 mars à 18h30
Martigny – Cinéma Corso casino – lundi 21 mars à 18h
Genève – Cinéma Bio – lundi 28 mars à 18h30
Fribourg – Cinéma Rex – Samedi 2 et dimanche 3 avril à 16h25 (Séances ordinaires sans Floriane Closuit)
Martigny – Cinéma Casino – Mardi 5 avril à 18h
Porrentruy – Cinemajoie – mercredi 6 avril à 18h
Sainte-Croix – Cinéma Royal – samedi 9 avril à 18h

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -