-2.7 C
Suisse
2 mars 2021

S'abonner au magazine

« A Monster Calls » : un BO qui réveille le choc émotionnel provoqué par le film.

-

Fidèle compositeur de Juan Antonio Bayona, Fernando Velázquez retrouve l’auteur de « L’Orphelinat » pour son bouleversant drame fantastique et livre une nouvelle partition habitée. Tantôt douce, tantôt puissante, la bande-originale de « A Monster Calls » réussit à capter toute la richesse des émotions proposées par le récit, et participe grandement à son impact viscéral. Quand le morceau « Montage » souligne le fort lien unissant le héros à sa mère à travers le dessin, le cauchemar récurrent qui voit ce lien menacé est rendu d’autant plus terrifiant par la présence de chœurs oppressants. Le très beau thème principal illustre à merveille cette variété émotionnelle, mêlant les douces notes de piano aux cordes galvanisantes. Enfin, pour accompagner le générique final, la composition de Velázquez est complétée par le morceau « Tear Up This Town », interprétée par le groupe Keane. Une ultime chanson belle et inspirante qui, à l’image du reste de la bande-originale, évoque toute une palette de sentiments. La seule écoute de la musique de « A Monster Calls » suffit ainsi à réveiller le choc émotionnel provoqué par le film.

A Monster Calls
Fernando Velázquez
Backlot Music

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS

4,151FansLike
10,336FollowersFollow
750FollowersFollow
- Publicité -

Les plus lus