Deadpool, en costume moulant rouge, est le superhéros de cet année. Son humour second degré permanent, ses réflexions acerbes sur les X-Men et son attitude de bad boy auront fait de lui l’attraction grand public du début 2016. Le tout est mis en musique par Junkie XL, déjà à l’origine de la bande originale du dernier « Mad Max », et cela se sent. Nos oreilles vont entendre un mélange de chansons clairement décalées par rapport à l’univers (on peut citer des morceaux de Juice Newton ou Neil Sedaka), agrémentées de – trop – nombreux morceaux d’ambiance dans le plus pur style super-héroïque. Si on se doute bien que sur écran géant il peut s’agir d’un moment de remise en question d’un genre entier, à l’écoute on ne ressent pas cette volonté de contraster avec un genre musical déjà bien en place. Pas que ces titres ne sont pas efficaces, mais ils sonnent déjà entendus dans les longs métrages du genre. Une B.O. qui ne dépassera donc pas l’envergure du film, en ne proposant finalement rien de très nouveau, sauf quelques contre-pieds drôles tirés du film, pour peu que vous l’ayez vu.

Deadpool : Tom Holkenborg aka Junkie XLDeadpool
Milan Music
Tom Holkenborg aka Junkie XL

Deadpool : Tom Holkenborg aka Junkie XL
3.0Note Finale