18.7 C
Munich
jeudi, mai 30, 2024
- Publicité -

« The Nice Guys » : Kiss Kiss Bang Bang 2, le prequel rated R.

The Nice Guys

Présenté hors compétition au Festival de Cannes, « The Nice Guys » est supposé être la touche sympathique de cette quinzaine. Malheureusement, le scénariste/réalisateur Shane Black n’arrive pas à reproduire les principes qui ont fait que « Kiss Kiss Bang Bang », son premier film derrière la caméra (présenté également à Cannes en 2005), avait créé la surprise en son temps. La comparaison n’est pas faite par hasard telle la ressemblance entre les deux films est frappante.


En effet, nous suivons dans les deux cas une enquête policière jonchée de rebondissements très similaires. De plus, l’enquête est menée par un détective privé officiel accompagné d’un détective privé officieux. Pour finir, les personnages partagent le même côté loufoque que ce soit dans « The Nice Guys » ou « Kiss Kiss Bang Bang ».

The Nice Guys

Malheureusement, malgré les similitudes entre les films, la sauce ne prend pas du tout ce coup-ci. À trop vouloir en faire, Shane Black a perdu le contrôle du rythme de son film, avec comme conséquence que certaines blagues sont beaucoup trop longues, et donc perdent en intérêt, alors que d’autres tombent simplement à plat. L’alchimie entre les deux protagonistes est inexistante et Russell Crowe donne l’impression d’avoir fait ce film uniquement pour financer son prochain film en tant que réalisateur. En outre, Ryan Gosling semble mal à l’aise dès que son personnage se montre loufoque. Il en fait trop alors que Russell Crowe n’en fait pas assez. En somme, Shane Black n’a simplement pas su les diriger convenablement.

The Nice Guys

La bonne surprise vient de la petite Angourie Rice, déjà vue dans le sympathique film australien « These Final Hours », qui est très convaincante dans son rôle malgré la caractérisation bien étrange de son personnage. Il est difficile d’imaginer une fille de son âge et à cette époque se montrer aussi adulte face au sexe, la pornographie et la violence (eh oui, rien que ça). Cependant, c’est un des rares personnages sympathiques du film, donc bravo à elle.

The Nice Guys

Au final, malgré de bonnes idées de mise en scène et quelques moments de bravoure scénaristiques, le film déçoit grandement. Un conseil, évitez la bande-annonce, toutes les meilleures blagues sont dedans.

The Nice Guys

The Nice Guys
De Shane Black
Avec Russell Crowe, Ryan Gosling, Angourie Rice, Matt Bomer et Kim Basinger
Ascot Elite
Sortie le 15/05

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -