Marco Beltrami reste un cas très particulier dans la composition de musiques de film. Il réussit constamment à jongler entre bande-originale intimiste (« No Escape », « The Woman in Black », « The Homesman ») et gros blockbuster (« Gods of Egypt », « The Seventh Son », « The Fantastic Four ») avec un sens du contraste étourdissant. Sur « Gods of Egypt », nous n’évoquerons que le dernier tiers du score, à partir du morceau « Set Confronts Ra ». Tout simplement parce que cette partie de l’album cristallise à merveille toutes les qualités inouïes de la composition, véritable morceau d’anthologie aux sonorités tribales, héroïques et puissantes. Que ce soit les chœurs de « Set Confronts Ra », les tambours et les cuivres de « Obelisk Fight 1 & 2 », ou les sublimes violons de « Bek and Zaya’s Theme », tout transpire la passion, l’héroïsme et le romantisme. Tous ces instruments convergent vers une espèce d’idéal de musique de film, de ceux qu’on n’entend qu’une ou deux fois par année. Rien que pour ça, « Gods of Egypt » fait déjà partie des plus beaux titres de 2016.

Gods of EgyptGods of Egypt
De Marco Beltrami
Varèse Sarabande

Gods of Egypt De Marco Beltrami
4.5Note Finale