Il semble impardonnable qu’après 72 numéros nous n’ayons jamais eu l’immense compositeur français Philippe Sarde dans nos classiques du mois : oubli réparé ! Passant avec aise d’un genre à l’autre, mélodiste de génie, il a atteint le grand public avec son score de « L’Ours » de Jean-Jacques Annaud et a collaboré régulièrement avec Sautet et Polanski. Après « Le Locataire » et « Tess », il accompagna ce dernier dans ce projet un peu fou de faire un film de pirates « à l’ancienne ». Sarde s’inscrit immédiatement dans le ton avec un thème principal épique au possible (« Pirates »), qui sent bon les embruns, la poudre et le rhum des Caraïbes ! Grand orchestre, tambours et fifres sont au rendez-vous, sans oublier une touche de guitare sèche et de castagnettes pour accompagner les méchants Espagnols que nos deux gentilles crapules de pirates affrontent. Quelques plages plus calmes s’intercalent (magnifique « Dolores » et sa complainte, la tendue « Two Hungry Pirates, Adrift ») pour composer cette B.O très enlevée, rééditée à 1000 exemplaires avec un superbe livret.

Pirates

Pirates
Philippe Sarde
Kritzerland

 

Pirates
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.