Star Trek Beyond

A lire aussi

Avec trois compositions pour des « Star Trek » au compteur, Michael Giacchino n’est pas loin d’égaler le score de son modèle Jerry Goldsmith, soit cinq longs-métrages de la saga spatiale et un thème original pour la série « Voyager ». Mais là où le célèbre compositeur avait su en 1979 réinventer – ou plutôt instituer – l’univers musical de la saga sur « Star Trek: le film » et illustrer en 2002 son chant du cygne (provisoire), « Star Trek: Nemesis », avec l’épure et la classe du vétéran, Giacchino se contente pour l’heure d’accompagner les nouveaux chapitres avec une formule symphonique qui est sienne et qui n’a guère évolué depuis 2009 et le reboot de J.J. Abrams. S’il est toujours agréable de reconnaître son élégant thème principal au gré de déclinaisons multiples et variées, il est regrettable que le « Star Trek: Beyond » de Justin Lin ne lui ait pas offert d’opportunités pour une nouvelle idée mélodique forte, qui aurait permis d’enrichir une palette un peu terne.

Star Trek Beyond

Star Trek Beyond
De Michael Giacchino
Varèse Sarabande

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

Violent Night

Fumer fait tousser

Good Luck to You, Leo Grande

Le Lycéen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -