Film suédois se passant en Suède, The Circle annonce une série dans la veine de The Craft et autres Twillight façon scandinave.


Pour la peine, le scénario est plus documenté et les informations plus réalistes. Ils ont gardé le côté sorcières élues qui s’ignorent avec une nuance de résistance à la manière du personnage de Piper dans Charmed. Ce premier volet, d’une trilogie, est une mise en place tranquille de ce qui peut attendre ces demoiselles (oui, les mecs ce n’est clairement pas à vous que les auteurs et la réalisation s’adressent). En même temps, c’est le chapitre 1.

Tiré d’une série littéraire éponyme connu chez les ados aimant l’ésotérisme, The Circle promet des « nuits paisibles ». La philosophie Wiccan y est correcte la plupart du temps et c’est agréable de voir qu’un vrai travail de recherche semble avoir été fait tant pour l’écriture des livres que pour celle du film. Après, on trouve les mêmes codes de ce genre : ados dépareillés, pouvoirs qui semblent leur échapper au départ, refus de l’ésotérisme, peur de la différence, fierté du pouvoir et rébellion. Manuel d’apprentissage de la vie en société pour jeunes adultes finalement. Les effets visuels et spéciaux sont d’un réalisme saisissant et les réactions des personnages touchent rapidement des sphères mythiques. La suite est attendue avec impatience ne serait-ce que pour voir comment le reste de l’histoire sera traitée. À quel moment, il y aura-t-il crêpage de chignons en règle ?

The Circle
Chapitre 1 : les élues
De Levan Akin
Avec Josefin Asplund, Helena Engström, Miranda Frydman
20Th Fox

The Circle chapitre 1 : Explication de la Wiccan
3.5Note Finale

A propos de l'auteur

Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Articles similaires