Unfriended

Un thriller horrifique qui se contente de filmer des écrans d’ordinateur, forcément on s’agace un peu…


Quelque temps après le viol et le suicide ultra-médiatisés d’une de leur camarade de classe, six individus, peut-être pas si étrangers au drame, se retrouvent pour une séance de chat à laquelle s’invite un quidam anonyme bourré de mauvaises intentions. S’ensuivent alors huitante deux minutes de captures de vidéos youtube, de webcams et de pages de conversations. Avec ce thriller horrifique théorique, une nouvelle forme de cinéma est née : bon marché, racoleuse et paresseuse. Il existe bien sûr d’autres œuvres du genre qui méritent ces trois derniers qualificatifs réducteurs mais aucune jusque-là ne s’était offerte le luxe et la suffisance de se contenter de ne filmer, durant près d’une heure trente, qu’un pauvre écran d’ordinateur. Certes le cadre est animé d’un surplus de textes en langage moderne ou de quelques images chocs mais est-il encore question de parler de réalisation… ou même de cinéma ?

Impossible à juger en matière de mise en scène, ce pur produit marketing écarte même la possibilité d’une évaluation argumentée sur l’efficacité des comédiens. Par ailleurs tous inconnus, comme le réalisateur, responsable avant cela d’une obscure comédie russe avec Milla Jovovich intitulé « Vykrutasy ». Pour pallier à la vacuité de sa forme, le film aurait au moins mérité un minimum de profondeur au niveau du fond. Rien à creuser de ce côté-là non plus. Reste malgré tout, pour le cinéphile hardcore, la possibilité de s’intéresser à une curiosité qui pourra le renseigner sur ce qui se fait de pire en matière de cinéma minimaliste.

Unfriended
De Levan Gabriadze
Avec Heather Sossaman, Courtney Halverson
Universal

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.