Joe D’Amato – Le réalisateur fantôme

A Daily Movies on apprécie le cinéma d’exploitation (appelé aussi série B ou cinéma Bis) et ses réalisateurs atypiques, à la fois rois de la débrouille et de la transgression (tant que ça rapportait de l’argent !). Aristide Massaccesi, plus connu sous son pseudonyme de Joe D’Amato, était de ceux-là. Solide artisan du cinéma passé par tous les postes du plateau, excellent technicien de l’image capable de camoufler la pire misère budgétaire par un cadrage et des éclairages astucieux, il a bâti une carrière prolifique – plus de 200 films ! – surfant sur chaque mode (péplum, western spaghetti, giallo, gore, heroïc fantasy, post apocalyptique, érotique, et sur la fin, le porno) alternant le pire et le moyen, avec même parfois quelques vrais bons films (« Blue Holocaust », « Anthropophagous »). Cette passionnante biographie parcourt exhaustivement la carrière de D’Amato et réussit l’exploit de donner une cohérence à la filmographie hétéroclite du metteur en scène, en l’identifiant comme « cinéaste du collage ». Une plongée jouissive dans une époque héroïque du cinéma – bien loin des produits aseptisés que l’on nous sert désormais –, riche en anecdotes savoureuses et analyses pointues. Indispensable !

Joe D’Amato – Le réalisateur fantôme
De Sébastien Gayraud
Artus Films