La première comédie du réalisateur français, Varante Soudjian est une réussite. Bien que les décors soient peu variés, l’humour est de qualité.


Walter, un ex-chef de guerre africain devenu vigile dans un supermarché se retrouve mêlé, en pleine nuit, à un cambriolage sur son lieu de travail. Venu sur le site pour une dernière vérification, le colosse est pris en otage par les brigands. Ceux-ci ont planifié de détruire le mur reliant le centre commercial à une bijouterie annexe pour s’emparer de précieux diamants.

Sa présence perturbe les malfaiteurs qui accumulent les erreurs. Quant au vigile, il n’est pas vraiment la victime idéale. Colérique, attaché au respect et revanchard, il va mener la vie dure à ses agresseurs…

L’humour est simple mais efficace, malgré quelques vulgarités, le spectateur se délecte de la situation. Les rôles sont rapidement inversés et on rit beaucoup.

Le personnage principal du film est né de l’imagination de Varante Soudjian et Thomas Pone. Les cinéastes se sont demandés ce que pouvait être le passé des vigiles de supermarchés. Ils se sont imaginés des vies incroyables masquées par un métier peu valorisant.

Walter est le premier long métrage de Varante Soudjian. L’auteur a réalisé quelques courts métrages avant de se lancer dans cette première production.

Dans ses premiers essais, le cinéaste a cherché les personnages parmi ses connaissances et s’est inspiré de son quotidien pour créer les décors du film. Par la suite, il a fait des courts métrages plus ambitieux en réunissant de vrais techniciens issus des écoles de cinéma. Varante a aussi réalisé des programmes de divertissement pour la télévision, tels que « Groland », « Action Discrète », « Scènes de ménages », « En Famille » et « Access« . Il a également écrit quelques fictions avant de se mettre en équipe avec Thomas Pone.

« Walter » a été tourné dans un supermarché en Belgique. Varante Soudjian et son équipe ne pouvaient travailler que de nuit et toujours sous surveillance, avec des déplacements limités. Le metteur en scène se rappelle avoir réalisé « Walter » en à peine 30 jours avec des surprises inhérentes à un premier film. Le personnage du vigile est incarné par le charismatique Issaka SawadogoI, que l’on a vu dans « Samba » et la série « »Guyane« .

Le reste du casting est emmené par Alban Ivanov dans le rôle de l’éducateur. L’acteur est connu du grand public pour sa prestation dans « Le Sens de la fête », « Le Grand Bain » et « Les Bonnes intentions ». Il est accompagné par Judith El Zein, l’actrice de « Papa ou Maman 1 et 2″, David Salles « Taxi 5″, Alexandre Antonio, le célèbre Youtubeur: Tonio Life, Samuel Djian ainsi que deux acteurs de la web série « Les Déguns« : Karim Jebli et Nordine Salhi.

Il est aussi intéressant de mentionner que le morceau de rap dans la bande-annonce porte le titre de « Guerilla« . Il est signé Soolking. Une musique tout à fait appropriée à la visite nocturne du supermarché.

Walter
FR, BEL   –   2019   –   90 Min.   –   Comedy
Réalisateur: Varante Soudjian
Acteur: Alexandre Antonio, Samuel Djian, Judith El Zein, Alban Ivanov, Karim Jebli, Nordine Salhi, David Salles, Issaka Sawadogo
Praesens Film
24.04.2019 au cinéma

"Walter" : Sous Contrôle !
3.0Note Finale