Probablement l’un des plus pertinents festivals de cinéma, plus que jamais nécessaire aujourd’hui, la douzième édition du Festival du Film et Forum sur les Droits Humains se tiendra du 7 au 16 mars 2014 à la maison des Arts du Grütli.


Point de blockbusters hollywoodiens ici, mais des films coup de poing, des auteurs révoltés et des thématiques brûlantes d’actualité. Conjonction entre gens du cinéma, ONG, monde académique et médias, le FIFDH célèbre les femmes et les hommes qui se battent pour leur dignité tout en dénonçant avec virulence les violations des droits humains dans le monde.

Une fois encore, le programme est dense et chargé. La cybersurveillance, mise en lumière récemment par l’affaire Snowden, sera l’un des temps forts de cette édition avec une soirée thématique « Yes we scan », en présence de Julian Assange (via Skype) et du juge chargé de sa défense, Baltazar Garzòn. Lors des autres soirées thématiques, le conflit et l’enlisement en Syrie, la montée inquiétante de l’extrême-droite en Europe ou encore les conditions de vie scandaleuses des travailleurs au Qatar en vue de la Coupe du Monde de football 2022 seront placés au cœur du débat.

Une quarantaine de films sont en compétition cette année, des documentaires de création, et une section fiction renforcée. Les thèmes sont nombreux, mais tous se retrouvent dans une vision engagée du cinéma. Le documentaire de Raoul Peck, « Assistance Mortelle », dénonçant la faillite de l’aide d’urgence après le séisme d’’Haïti en 2010, est à marquer d’une pierre blanche. Côté fiction, « The Selfish Giant » (dans la droite lignée du réalisme social à l’anglaise) ou encore « Ladder to Damascus », du réalisateur syrien Mohamed Malas et présenté en première suisse, sont à ne pas rater.

De nombreux invités de marque seront présents, comme Navanethem Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, ou encore Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, Rachida Brakni (actrice française, vue dans « Secret Défense » ou « Neuilly sa mère ! »), Joumana Haddad (écrivaine, journaliste et professeur libanaise, activiste pour les droits de la femme dans le monde arabe), Jean-François Amiguet (cinéaste suisse, réalisateur de « Sauvage »), dans cette dynamique pluridisciplinaire propre au FIFDH qui vise à transcender le médium cinéma pour placer l’humain et la défense de ses droits au cœur de l’équation.

12ème FIFDH
Genève
Du 07/03 au 16/03

www.fifdh.org

[Loïc Gebhard]

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires