The Agent De Ryoo Seung-wan

The Agent De Ryoo Seung-wan –

Depuis plusieures années, le cinéma coréen du sud nous livre des œuvres majeures qui parviennent à renouveler des genres codifiés, voir même épuisés, à l’image du polar avec « Memories of Murder », du thriller avec « The Chaser » et du film de monstre avec « The Host », pour ne citer qu’eux ! La majeure partie du temps, ces œuvres ne jouissent pas d’une distribution en salle (festivals exceptés) et sont donc directement exploitées en vidéo.

C’est d’ailleurs le cas du dernier long métrage de Ryoo Seung-wan, réalisateur du magnifique « Crying Fist », qui s’attaque au film d’espionnage avec cette histoire d’un agent nord-coréen (Jung-woo Ha) trahis, sur le plan professionnel et privé, et contraint de fuir avec sa femme afin d’échapper aux autres agents lancés à leurs trousses. Egalement scénariste, le réalisateur coréen a eu l’excellente idée d’ancrer l’action de son récit à Berlin, ville autrefois divisée entre communisme et capitalisme, reflet actuel de la situation géopolitique des deux Corées.

L’introduction dynamique des différents personnages principaux est à elle seule une leçon et la relation du couple nord-coréen, au centre du récit, fonctionne à merveille et permet de mutiplier et diversifier les enjeux : personnels, professionnels et idéologiques. Mais c’est véritablement durant les scènes d’actions que le réalisateur de « City of violence » déploie à nouveau tout son talent, notamment au travers d’une utilisation judieuse du montage lors des scènes de poursuites. « The Agent » parvient aisément à surpasser les productions de genre américaines (Jason Bourne) : l’un des coups de cœur de notre rédaction lors de la dernière édition du NIFFF !

The Agent (« The Berlin File »)
De Ryoo Seung-wan
Avec Jung-woo Ha, Ryoo Seung-beom…
Wild Side / Dinifan

A propos de l'auteur

Articles similaires