Solidement installé dans le paysage national et international des festivals, le Zurich Film Festival (ZFF) s’apprête à vivre prochainement sa 13ème édition, déjà !
Mettant particulièrement l’accent sur le travail cinématographique réalisé en Suisse, en Allemagne et en Autriche via sa compétition « Projecteur sur », le ZFF ne délaisse aucunement le cinéma venu du reste du monde et plus particulièrement des contrées anglophones. Avec pas moins de 90 000 festivaliers, quelque 600 réalisateurs accrédités et plus de 600 représentants des médias venus du monde entier en 2016, l’édition 2017 s’annonce encore plus explosive.

Borg/McEnroe

Borg/McEnroe en film d’ouverture.

Inspiré de faits réels et réalisé par le Danois Janus Metz Pedersen, BORG/McENROE, le thriller sportif que tout le monde attend, fera l’ouverture du 13ème Zurich Festival le 28 septembre prochain. À cette occasion, le ZFF accueillera le réalisateur Janus Metz Pedersen et l’acteur Sverrir Gudnason, qui prête ses traits à Björn Borg. Le film montre le paroxysme atteint par la relation amitié-hostilité entre les joueurs de tennis Björn Borg et John McEnroe, pendant le match qu’ils ont disputé à Wimbledon en 1980.
Cette production suédoise sortira dans les salles obscures romandes le 8 novembre 2017.

Les trois compétitions internationales.

Le ZFF proposera cette année encore trois compétitions internationales : la compétition long métrage international, le compétition film documentaire international et projecteurs sur Suisse, Allemagne, Autriche. Près de 40 films, premier, deuxième ou troisième travail de réalisation, seront en compétition et présentés en Premières mondiales, européennes ou suisses. Un jury dédié récompensera le meilleur film de chaque catégorie par le prestigieux prix « l’Oeil d’or », mais pas seulement. Une somme de CHF 25 000.- récompensera le gagnant des compétitions « Long métrage international » et « Film documentaire » et une somme de CHF 20 000.- pour la compétition « Projecteurs sur ». Les films lauréats bénéficieront également de mesures promotionnelles massives pour sa distribution en Suisse. D’autres prix, comme le « Prix d’encouragement suisse », le « Audience Award », le prix du public et le « Critic’s Choice Award », un prix remis par l’Association Suisse des Journalistes Cinématographiques seront aussi de la partie.
Les films en compétition seront dévoilés à partir du 14 septembre.

Et la musique…

Et que serait le 7e Art sans musique ? Depuis 2012, le ZFF organise la « Compétition de musique de films ». Les participants à cette compétition doivent mettre en musique un court métrage d’environ cinq minutes. Présidé par Herbert Grönemeyer, chanteur et comédien allemand, pas moins de 160 compositeurs originaires de 28 pays se sont lancés dans la compétition. Sous le signe de « James Bond », les cinq meilleures compositions (Kakim Unander (Suède) – David Arcus (Canada) – Giuseppe Onofrietti (Italie) – Christoph Johannes Hiller (Allemagne) – Andréane Détienne (France))seront ensuite présentées dans le cadre du ZFF et le lauréat décrochera un « Oeil d’Or » pour la « Meilleure musique internationale de film », un prix doté de CHF 10 000.-.

De nombreux événements « Hors Compétition ».

Mais le ZFF, outre ses compétitions officielles, c’est aussi de nombreux événements « Hors Compétition » comme « Première Gala » qui présentera les films les plus attendus de l’année.

BREATHE

À cette occasion, le Golden Eye Award sera décerné à l’acteur Andrew Garfield qui présentera le film « BREATHE » aux côtés de l’acteur Andy Serkis et du producteur Jonathan Cavendish. « Première Gala » accueillera aussi l’ancien vice-président américain Al Gore qui y présentera son nouveau film « An Inconvenient Sequel : Truth to power » qu clôturera le ZFF le 8 octobre au cinéma Corso. « Première Gala » accueillera aussi le 1er octobre, l’actrice américaine Glenn Close qui recevra le Golden Icon Award (il s’agit de la récompense suprême du festival, décernée chaque année à une actrice ou à un acteur en l’honneur de sa carrière.) avant de présenter le film « The Wife » aux côtés du réalisateur Björn Runge et les acteurs Jonathan Pryce et Annie Starke. Finalement, « Première Gala » présentera aussi le film « Euphoria » d’Alicia Vikander ainsi que les nouvelles productions signées Tonie Marshall, Destin Daniel Cretton, Amanda Sthers et Silvio Soldini.

Glenn Close

La section « Special Screenings » qui s’attardera sur une sélection de films à la fois uniques et récents, « Nouveaux Horizons » qui présentera comme chaque année des films actuels provenant d’un pays d’honneur sélectionnée. Cette année, c’est la Hongrie qui sera à l’honneur avec une sélection de 18 films, mais encore « Border Lines » qui sera consacré aux longs métrages et documentaires abordant le quotidien aux frontières (sujets d’actu, projets humanitaires, mais aussi conflits sociaux et territoriaux), « Window of the World » est un section composée de plusieurs fenêtres mettant à l’honneur différentes traditions cinématographiques du monde, « TVision » rendra honneur aux séries et miniséries innovantes sur le plant artistique. Finalement, « ZFF pour les Enfants » diffusera, en collaboration avec l’UNICEF, des films du monde entier qui s’adresseront tout particulièrement aux familles et aux enfants.

Et comme tous bons festivals qui se respectent, des débats animés réunissant des personnalités internationales (réalisateurs, scénaristes, producteurs et acteurs) et le public se dérouleront dans le cadre des « ZFF Masters ». Quant à « ZFF Talks », elles réuniront des experts issus des différentes branches du cinéma pour débattre et aborder des thèmes d’actualité sur la culture, les sciences et la politique. L’entrée est libre.

Le ZFF72 pour les cinéastes en herbe !

Et les cinéastes en herbe ne manqueront pas de participer au plus grand Film Contest de Suisse pour la quatrième année consécutive. Les participants peuvent dès présent s’inscrire à ce défi sur zff72.com, et cela, jusqu’au 29 septembre, 12 heures.
Cette compétition s’adresse à tous les passionnés de cinéma, réalisateurs confirmés ou ceux qui souhaitent le devenir. Il consiste à produire, en 72 heures, un film de 72 secondes au maximum. Le sujet de ce mini-métrage sera dévoilé par le jury le 29 septembre à 12h00. Les participants auront alors jusqu’au lundi 2 octobre, 12 heures pour terminer leur production et l’envoyer à un jury spécialisé. Par ailleurs, la communauté online internationale aura aussi la possibilité de voter pour ses vidéos favorites sur zff72.com jusqu’au 5 octobre 2017, 12 heures.
Les deux lauréats seront dévoilés le vendredi 6 octobre dans le cadre de la remise des prix ZFF 72 qui se déroulera pendant le festival. Le jury décerna le Jury Award, doté de CHF 5000.-, alors que le gagnant de l’Online Voting décrochera le Viewers Award, d’un montant de CHF 4000.-

Vous l’aurez compris, le ZFF est devenu énorme au fil des ans. Pour découvrir cette 13ème édition dans les détails, rendez-vous sur www.zff.com

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.