Videoex est l’unique festival suisse à se consacrer aux films expérimentaux et aux créations vidéo et à présenter des œuvres qui sont à mi-chemin entre le cinéma traditionnel et l’art contemporain. Pour Patrick Huber, directeur artistique, c’est l’occasion de proposer des démarches expérimentales « qui détournent et questionnent les conventions narratives contemporaines. Ce qui signifie, à une époque submergée d’images, d’attirer et de retenir l’attention. » C’est dans cette optique que sont proposées plusieurs sélections de films, internationaux et suisses, des ateliers et des performances en direct.

Le cœur du festival est d’abord la compétition officielle, séparée en deux : une sélection de films helvétiques et une autre d’œuvres du monde entier, soit plus de 150 films, en pellicule ou en vidéo. Une soixantaine de pays seront représentés et les quelques 1500 œuvres reçues cette année prouvent bien l’intérêt grandissant des artistes pour ce festival à la renommée internationale toujours croissante. La compétition suisse permet surtout à de nouveaux talents d’émerger et de se faire connaître d’un large public. C’est également pour les artistes un moyen d’échanger avec les spectateurs et d’autres professionnels de la branche et de s’ouvrir les portes d’autres festivals du même type à travers le monde.

En marge de ces sélections, le festival propose comme chaque année de mettre un pays à l’honneur. Cette année, l’Italie a été choisie et les festivaliers auront la possibilité de suivre une rétrospective du cinéma expérimental transalpin des années soixante à nos jours.

Pour cette édition également, comme de coutume, le festival dans sa section « CH-Fokus » propose d’attirer l’attention sur un artiste important de notre pays. Cette année Robert Beavers sera à l’honneur et plusieurs de ses films seront présentés.

Pour compléter cette sélection déjà riche, les cinéphiles pourront revoir de grands classiques de l’histoire du cinéma expérimental comme « L’année dernière à Marienbad » du regretté Alain Resnais.

Dans le souci de rester proche du public et afin de promouvoir les échanges entre le public et les cinéastes, le festival propose, en plus de performances live, deux ateliers, l’un pour les adultes et un autre pour les enfants. Dans ce foisonnement de propositions, il y a fort à parier que chacun saura y trouver son compte.

16ème Videoex
Zürich
Du 24/05 au 01/06

www.videoex.ch