Un film drôle et piquant mené tambour battant par un Billy Bob Thornton exceptionnel. Ce long-métrage est une perle de vulgarité et de situations cocasses. De bons fous rire en perspective, même si le scénario n’a rien de novateur.

Willie Stoke vient de se faire virer de son job de chauffeur dans un grand hôtel du Sud des Etats-Unis. Il en a marre de sa vie pourrie et décide de se suicider. La corde au cou, il reçoit la visite de Thurman, le jeune garçon du premier épisode qui est resté son seul ami. Celui-ci, âgé de 21 ans ans, lui annonce qu’il a reçu une enveloppe contenant des billets de banque et un téléphone portable qui lui est adressé. Notre héros compose le numéro enregistré et tombe sur son ancien complice, le nain Marcus, tout fraîchement sorti de prison qui lui propose une nouvelle collaboration à Chicago. Le projet consiste à cambrioler un coffre-fort contenant deux millions de dollars… Le seul problème, c’est qu’il s’agit d’une association caritative. Aura-t-il les couilles d’aller jusqu’au bout du projet ou va t-il à nouveau sombrer dans l’alcoolisme et la déchéance ?

Billy Bob Thornton enfile à nouveau le costume de père Noël. Ce déguisement lui va à merveille et met en valeur son côté désabusé et débraillé. Marcus porte quant à lui, un superbe habit de lutin. Il arrive à nous faire rire aux éclats par ses grimaces et commentaires au dessous de la ceinture. Les dialogues du film sont à la limite du vulgaire mais c’est la recette miracle qui fait de cette production, une comédie jubilatoire. Il n’y a pas de tabou. Les deux protagonistes fricotent avec des femmes dans toutes les positions, boivent à l’excès et injurient les passants dans la rue.

Kathy Bates fait partie des nouveaux personnages de cette suite et s’est pour l’occasion glissée dans la peau de la mère de Willie. L’actrice américaine de 68 ans a 88 films à son actif dont les célèbres «Misery» et «Dolores Clairborne» tirés des romans de Stephen King ainsi que «Titanic» dans lequel elle jouait le rôle de Molly Brown.

Le premier «Bad Santa» réalisé par Terry Zwigoft, sorti en 2004 avait rapporté environ 72 millions de dollars au niveau mondial pour un budget de 18 millions seulement. Cette comédie «Trash» avait été bien accueillie par les critiques pour son humour osé. De nombreuses productions se sont inspirées de ce style de dérision par la suite, avec plus ou moins de réussite mais aucun n’a su égaler l’esprit déjanté de «Bad Santa».

Sortie en Blu-Ray en 2017, cette comédie contient en bonus les interviews de Christina Hendricks, Cathy Bates, Billy Bob Thornton et Tony Cox.

  • Réalisateur: Mark Waters
  • Avec: Billy Bob Thornton (Willie Soke), Kathy Bates (Sunny Soke)
  • Production: Miramax Films, Broad Green Pictures, Ingenious Media & Ascot Elite.

 

 

Bad Santa 2 : quand le père Noël se la joue «Hot»...
3.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires