11.3 C
Munich
samedi, mai 25, 2024
- Publicité -

Beau Flynn : « Malgré ses 5’000 ans, Black Adam devait avoir une version un peu modernisée »

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Pendant la seconde partie de la Conférence de presse de « Warner Bros. » pour « Black Adam », présentée par l’animatrice Yong Chavez, nous eûmes la chance d’en apprendre davantage par le biais des 2 producteurs invités. Notamment sur le caractère plutôt improbable de l’anti-héros.


Comment s’est déroulé votre collaboration avec Dwayne Johnson pour concrétiser « Black Adam » ?
Il est incroyable, ambitieux et apprécie beaucoup les idées originales. On a donc eu une collaboration fructueuse. Nous cherchons toujours ce qui résonne auprès du public, surtout quand il s’agit d’une nouveauté. Cela nous permet d’offrir quelque chose de spécial aux fans. Le plus important, c’est que, quelle que soit la version de l’histoire que nous raconterons, les spectateurs qui iront la voir, s’évaderont un peu et en quittant la salle, nous espérons qu’ils se sentiront mieux. Si nous pouvons leur permettre de s’évader de leur quotidien, nous pensons qu’ils repartiront après avoir passé un bon moment.

Oui, je vois. Beau (Flynn), ce personnage existe depuis 1945. Quelle fut votre approche en collaborant à l’adaptation de l’histoire au cinéma et quels changements avez-vous apporté ?
Nous étions ravis de la transposer sur grand écran. Il était vraiment important que « Black Adam », même s’il a été emprisonné pendant 5’000 ans, ait une version modernisée afin de s’adapter au monde actuel. Nous voulions aussi être fidèles quant à sa surpuissance et son rapport avec la justice. Il peut être très agressif, mais en même temps, il a de véritables valeurs morales.

Par rapport au casting de « Black Adam », comment avez-vous réussi à rassembler cette équipe ?
C’était l’un des meilleurs moments pour Hiram (Garcia) car il a constitué une distribution extraordinaire, à l’exemple de l’un des plus grands acteurs de notre époque, Pierce Brosnan. Lorsque nous l’avions choisi, c’était une énorme victoire et nous rendions service au personnage aussi aimé et puissant que le « Dr. Fate ». Pierce était notre premier choix. C’était vraiment cool de pouvoir être les producteurs qui mettent Pierce Brosnan dans un film de super-héros. C’est souvent une question de chance pour que l’alchimie fonctionne entre actrices et acteurs. Mais nous avons réussi à les réunir et dès que nous les avons vus ensemble, nous savions que c’était un coup de maître.

Y avait-il quelque chose que vous vouliez vraiment mettre dans le film qui est propre à l’anti-héros ?
Bien sûr. Une des choses pour lesquelles « Black Adam » est connu, c’est qu’il plane beaucoup. Il n’aime pas marcher, car il est essentiellement un Dieu. Nous avons donc fait des efforts considérables avec notre équipe d’effets visuels et d’effets spéciaux, afin de créer un scénario dans lequel « Black Adam » flotte réellement. Nous nous sommes beaucoup référés aux comics afin de nous assurer que ce que nous mettions dans le film, représentait vraiment ce que les fans allaient rechercher. Je pense que c’est aussi pour ça que Dwayne (Johnson) est parfait. Aussi grâce à son capital sympathie assez hors du commun.

Hiram (Garcia), pourquoi sortir au cinéma « Black Adam » maintenant ?
Nous avons toujours eu une vision de la période de sortie du film et nous faisions le maximum pour qu’il soit prêt le plus vite possible. Depuis son développement, nous nous assurions que l’histoire reste optimum, tout en assemblant la meilleure équipe. Malgré le temps qu’il a fallu pour faire le film, plus de 10 ans, il nous semble que le moment est idéal pour présenter « Black Adam » dans le monde. Je pense que le public est prêt pour un tel personnage et il a besoin de lui en ce moment.

Est-ce que vous êtes resté un grand fan de comics en grandissant ? Et cela fait longtemps vous vousliez en produire un ?
Quand j’étais jeune, j’avais une énorme collection de comics. Je me souviens très bien de ma boîte à chaussures avec « Superman, Batman, Wonder Woman », et quelques autres personnages que je gardais sous mon lit. Je me suis toujours considéré comme un fan. Et la période des rachats est arrivée. « Marvel » a été acquis par « Disney » et « DC » par « Warner Bros. ». J’avais vraiment l’impression qu’en tant que producteur, je n’aurais jamais l’occasion d’en produire un sur les super-héros. Mais grâce à mon frère Hiram et à Dwayne Johnson, nous nous sommes assurés qu’il serait et resterait le bon acteur. Car on ne peut le faire qu’une fois, n’est-ce pas ? On ne peut jouer qu’un seul personnage majeur dans sa carrière. Et j’ai été très chanceux de pouvoir faire partie de cette équipe.

Pour terminer, qu’est-ce qui vous a le plus motivé dans ce projet en fait ?
Nous voulions vraiment raconter l’histoire d’une manière un peu différente et faire en sorte que le personnage principal soit un antihéros assez dur. Tout en gardant le principe que Dwayne Johnson soit apprécié et garde sa sympathie. C’est un équilibre tellement cool et nous voulions aussi emmener ces personnages dans beaucoup d’endroits différents. Nous avons aussi beaucoup aimé participer à « Black Adam » pour donner vie à ce film et créer une belle relation entre les fans, Dwayne Johnson et tout le reste… Nous sommes restés à l’écoute avec les fans et il était important pour nous d’avoir une interaction avec eux au travers des réseaux sociaux.

Nous sommes aussi fiers des costumes créés et des pouvoirs développés. On a essayé au maximum de faire correspondre les personnages entre les comics et le film. Et nous ne doutons pas que les fans le remarqueront, qu’il s’agisse de « Dr. Fate » et de bien d’autres…

Merci beaucoup et cela fait plaisir de voir votre intérêt pour les fans, c’est merveilleux d’avoir ça.

Et donc, rendez-vous mi-octobre pour voir « Black Adam » dans les salles de cinéma.

Black Adam
USA – 2022 – 2h04 min
Action, Fantastique, Science-fiction
Réalisateur: Jaume Collet-Serra
Avec: Dwayne Johnson, Sarah Shahi, Viola Davis, Pierce Brosnan, Joseph Gatt, Odelya Halevi
Warner Bros. Switzerland
19.10.2022 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -