13 C
Munich
dimanche, juin 16, 2024
- Publicité -

Bernadette : Dans l’ombre du Président !

Alain Baruh
Alain Baruh
Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Ce film biographique comique retrace une partie de la vie de Bernadette, femme du président Jacques Chirac. Toujours à ses côtés mais discrète, la conseillère générale de Corrèze a pourtant été au centre des plus grands moments de la législature de l’ancien dirigeant français.


Tous les chefs d’état français, de Pompidou et De Gaule, en passant par Giscard d’Estaing, Mitterrand, Hollande, Sarkozy et Macron ont toujours fait parler d’eux au-delà des frontières de l’Hexagone.

Jacques Chirac, Président de la République du 17 mai 1995 au 16 mai 2007 (Soit 11 ans, 11 mois et 29 jours) a également fait rayonner la France durant son mandat. Le grand homme d’état issu du parti RPR (Rassemblement pour la République) est resté dans les mémoires de ses concitoyens comme un homme ferme, proche de ses racines et plutôt sympathique. Doté d’une certaine prestance, élégant et attirant, Jacques Chirac a eu des aventures, comme beaucoup de chefs d’état et personnalités.

Léa Doménach coautrice du roman « Les Murs Blancs » s’intéresse dans cette réalisation à Bernadette, l’épouse du président. Corrézienne comme son mari, la première dame du pays, distinguée, réservée et classique était connue pour son franc-parler et ses maladresses face à la presse… Embarrassé par cette situation, l’homme d’état a pris la décision d’engager un conseiller en communication pour apprendre « La diplomatie » à sa femme et tenter de la tenir à l’écart de ses affaires.

Grosse erreur de jugement, motivée par son nouveau guide personnel (interprété par l’acteur Denis Podalydès), Bernadette a vite repris confiance en elle et s’est lancé dans de nouveaux projets qui ont eu comme conséquence de la remettre au premier plan…

Bernadette Chirac, née Chodron de Courcel le 18 mai 1933 à Paris, a toujours été passionnée par la politique. Conseillère générale de Corrèze puis adjointe au maire de Sarran, cette femme bourgeoise, catholique pratiquante au fort tempérament a été un réel soutien pour son époux, par son intuition et ses connaissances du monde politique. Mère de deux filles, Laurence (de santé fragile) et Claude (devenue conseillère politique de son père), Bernadette a toujours su mettre sa famille au premier plan, prenant les décisions qui s’imposent. Elle a créé la Maison de Solenn, puis a œuvré pour de nombreuses œuvres de bienfaisance avant de mettre en place l’opération pièces jaunes (une levée de fonds ayant pour but d’améliorer les conditions d’hospitalisation et d’accompagnement des jeunes malades dans les hôpitaux). Dans un livre autobiographique : Mémoire d’une femme libre, elle parle ouvertement de sa vie privée et de ses déceptions. 

Adapter au cinéma la vie de l’épouse d’un chef d’état n’a rien d’une sinécure. Le premier long-métrage de Léa Doménach surprend par sa simplicité et son humour piquant. Bien réalisé et accompagné en musique par une chorale interprétant des chansons connues de tous, cette création se contente de présenter brièvement les faits marquants des deux mandats de Jacques Chirac au sommet de l’état.

Au casting nous trouvons, Michel Vuillermoz (Ovni(s), Comme un avion, Les grandes ondes), très à son affaire dans la peau du président. L’acteur a su reprendre les traits et grimaces de l’homme politique français sans en rajouter. Catherine Deneuve (64 ans de carrière et 149 films et séries tournés) est parfaite dans le rôle principal même si la ressemblance avec Bernadette Chirac n’est pas évidente. Les proches du parti de Droite sont eux aussi bien représentés. On trouve Laurent Stocker dans le rôle d’un Nicolas Sarkozy, très opportuniste et François Vincentelli dans la peau de Dominique de Villepin, premier ministre et conseiller du président.

Ce nouveau film se démarque des métrages usuels ayant pour thème principal la politique. Le scénario est intéressant et même s’il s’agit d’une histoire librement inspirée de faits réels on en apprend un peu plus sur les rapports personnels qu’a entretenu le couple présidentiel.

Pour son côté instructif, cette production est une réussite cinématographique. On regrette pourtant que certains événements ne soient pas plus développés.

Bernadette
FR – 2023 – 92min – Biopic, Comédie dramatique
De Léa Doménach
Avec Catherine Deneuve, Sara Giraudeau, Michel Vuillermoz, Denis Podalydès…
Pathé Films
04.10.2023 au cinéma

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -