BLACK PANTHER 2 : WAKANDA FOREVER – L’Héritage résiste

A lire aussi

Freya
Freya
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Le Wakanda est affaibli. Ses tribus vont devoir trouver le courage nécessaire pour le protéger envers et contre tout. La facture va être salée !


La mort du roi T’challa est une blessure qui a de la peine à cicatriser. L’héritage de Black Panther est incertain et une nouvelle menace grandi. Les nations du monde insistent pour que le Wakanda partage le vibranium et certains essaient de l’obtenir en force. La reine Ramonda tient le front haut à tous ces envieux et découvre que son pays n’est pas le seul à posséder du vibranium. Le début d’un dilemme va faire de lourdes pertes dans tous les camps. Qui pourra relever le défi ?

Une suite réussie et grandiose pour un peuple de super-héros entre traditions africaines et science-fiction. Des paysages magnifiques, des prises de vues vertigineuses se partagent l’écran avec une interprétation à la hauteur de la légende de Black Panther. Les fans de sensations fortes comme les occasionnels des films d’action seront conquis. Bien que la durée du film peut en rebuter certains, chaque minute est justifiée et les 2h30 de pellicule passent comme un rêve. Bien entendu, on attendait un déploiement d’effets spéciaux et d’étalage de couleurs comme une distribution lourde de talent divers. Le pari est gagné, car ces espérances sont largement respectées, et même dépassées. 

Nous retrouvons avec plaisir le casting presque complet et nous vibrons à ses côtés. Le scénario est intelligent et gavé de rebondissements. On en prend plein les yeux et les oreilles. Il est cependant vrai que lorsque l’on met les sujets de l’histoire à plat il n’y a pas grand-chose à développer, mais l’ingéniosité de la réalisation apporte une vision qui ne cesse de grandir sous nos yeux enchantés. La musique est bizarrement assez pauvre en qualité. Bizarrement, car cela n’arrive pas à enlever de l’ampleur à la narration, ni à la merveille des effets visuels. Il faut également s’arrêter sur les costumes qui sont naturellement somptueux et très personnalisés. Même dans les uniformes, on remarque des touches personnelles selon le personnage qui le porte. Si ce n’est pas très crédible sur un plan réaliste, il est néanmoins heureux de relevé ce détail. De toute façon, c’est un film de super-héros, on ne nage pas dans le réalisme par essence. 

La photographie, comme suggéré plus haut avec les prises de vue, est magnifique, encore une fois même si on est tout à fait conscient du degré de numérique apporté aux scènes. Cela n’enlève pas pour autant le charme et le cachet féerique. Il est possible, comme dans beaucoup de films du même acabit, que le public se perdre dans la foule de détails et d’informations nécessaires toutefois à la crédibilité de l’univers du comics. Qu’à cela ne tienne, les curieux passeront un bon moment d’action et de science-fiction. Évidemment, et soyons honnêtes en son absence nous serions déçus, la fin reste ouverte sur un troisième opus. L’avantage des mondes de super-héros est que rien ne se finit vraiment, tout peut renaître de ses cendres au gré de l’imagination de ses auteurs. Rendez-vous donc pour le prochain coup de griffe !

Black Panther: Wakanda Forever
USA – 2022 – Action, Aventure, Fantastique
Réalisteur: Ryan Coogler
Avec: Lupita Nyong’o, Danai Gurira, Winston Duke, Letitia Wright, Martin Freeman, Angela Bassett
Walt Disney Switzerland
09.11.2022 au cinéma

- Publicité -

Violent Night

Fumer fait tousser

Good Luck to You, Leo Grande

Le Lycéen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -