3 C
Munich
jeudi, avril 18, 2024
- Publicité -

Blackbird Blackbird Blackberry – Commérages !

Alain Baruh
Alain Baruh
Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Le nouveau long-métrage d’Elene Naveriani, présente la vie quotidienne des femmes dans une région reculée de Géorgie. Lors de rencontres informelles, ces villageoises dégustent café et gâteaux tout en se critiquant mutuellement.


Ethéro Gelbiakhani, femme célibataire âgée de 49 ans aux formes généreuses, gère le seul commerce de produits d’entretien et de cosmétiques de son village. Peu sociable et mélancolique, la commerçante n’a toujours pas digéré la perte de sa mère malade et le comportement machiste des hommes de la maison, qui avant de la quitter également, lui ont fait comprendre qu’elle devait mettre sa vie de côté pour s’occuper de la leur.

Les commérages, moqueries et insinuations étant monnaie courante dans les petits villages du Caucase, Ethéro prend les dispositions nécessaires pour cacher une relation amoureuse et physique qu’elle entretient, depuis quelques temps, avec Mourmane, un de ses livreurs. Lorsque celui-ci lui annonce lors d’un rendez-vous intime qu’il a l’intention de changer de travail pour devenir camionneur professionnel en Turquie et ne sera plus en mesure de la fréquenter, l’amante au caractère bien trempé est totalement déstabilisée et commence à déprimer…

Ce nouveau long-métrage est adapté du roman Blackbird Blackbird Blackberry de Tamta Melashvili, une écrivaine géorgienne et militante féministe. C’est lorsqu’elle a travaillé sur la post-synchronisation de son précédent film, Wet Sand, qu’Elene Naveriani a découvert ce livre qui l’a inspiré. La réalisatrice a tout de suite senti quelque chose d’unique lors de sa lecture, notamment autour du personnage d’Ethéro qui donne corps et vie à l’histoire. Dans le roman comme dans le film, il y a une lutte intérieure concernant les désirs inassouvis de la villageoise. Une voix interne qui l’incite à renoncer à ses projets à cause des autres.

Née en 1985 à Tbilissi (Géorgie). Elene Naveriani a étudié la peinture à l’Académie d’État des arts. Elle a également obtenu un Master en Cybermédia Curatorial Critique et un Bachelor en Cinéma de la HEAD (École d’Art et de Design de Genève). Son premier long métrage « I am truly a drop of sun on Earth » (2017) a été primé à Entrevues Belfort et à la Semana Internacional de Ciné de Valladolid. Son court métrage  » Red Ants Bite  » (2019) a été présenté en première à l’IFFR, quant à « Blackbird Blackbird Blackberry » (2023), il a remporté de nombreux prix en festivals.

Lorsqu’Elene Naveriani est arrivée sur le lieu de tournage de son nouveau film, elle y a trouvé des couleurs très vives et lumineuses. La cinéaste helvético géorgienne a voulu rester proche de cette première impression, tout en laissant l’espace nécessaire à la fiction. Le film présente une vie de village dans toute sa simplicité. Ethéro dévoile une sexualité qui s’ouvre au fur et à mesure de l’intrigue. Dès le départ, Elene voulait que Blackbird, Blackberry soit empreint d’érotisme, mais sans tape-à-l’œil.

Les produits proposés dans sa boutique ne sont pas de qualité et semblent même dangereux pour la santé. Selon la réalisatrice, ces articles font vraiment partie de l’identité géorgienne, comme les relations toxiques qu’Ethéro entretient avec son voisinage. Elle ne sait pas réellement pourquoi elle côtoie ces femmes mesquines qui lui lancent des piques ni pourquoi elle tient à eux ou fête l’anniversaire de quelqu’un qui n’est même pas présent.

Le sujet principal du film est la place de la femme dans la tradition géorgienne, mais d’autres thèmes intéressants sont abordés tels que : la famille, la nature, le deuil et la solitude. Présentée en première mondiale à la Quinzaine des Cinéastes au Festival de Cannes 2023, cette création portée par une actrice impressionnante de solidité et de douceur, permet au spectateur de découvrir une région nouvelle et de s’imprégner de la culture du pays.

Blackbird Blackbird Blackberry
Film Dramatique helvético géorgien, durée: 1h55 min
Réalisatrice : Elene Naveriani
D’après l’œuvre de Tamta Melashvili
Scénaristes: Nikoloz Mdivani & Elene Naveriani.
Avec: Eka Chavleishvili (Ethéro), Temiko Chinchinadze (Mourmane), Lia Abuladze (Natela)…
10.04.2024 au cinéma
Frenetic Films


- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -