Cell 213 de Stephen T. Kay

Malgré le fait que le film a été réalisé en 2008 par Stephen T.Kay, à qui l’on doit le célèbre « Boogeyman » sorti en 2005, les producteurs ont décidé de garder le film dans leurs tiroirs jusqu’en 2014 pour une sortie directement en DVD sur le sol américain.


Il n’est jamais bon signe de vouloir cacher son film aux yeux du monde… Pourtant, ils auraient sûrement dû le cacher encore quelques années.

Michael, jeune avocat en devenir, voit sa vie basculer le jour où il est accusé, à tort, du meurtre d’un de ses clients alors qu’il était venu au pénitencier pour lui apporter des documents relatifs à sa libération.

Michael ayant une mauvaise cote de popularité au sein du pénitencier dans lequel il est transféré, du fait que, de par sa profession, il libère des hommes dangereux, le directeur décide de placer Michael dans une cellule isolée des autres détenus. Cette cellule n’est autre que la cellule 213, celle de son client mort quelques semaines plus tôt. Il va très vite se rendre compte que cette cellule n’est pas comme les autres…
Cell 213 de Stephen T. Kay
Il y a des jours où rien ne va dans votre vie, il y a des jours où vous ne vous aimez pas et vous voulez vous le faire payer. Si ce jour arrive, je vous conseille de regarder « Cell 213″. Il est rare de voir un film avec aussi peu de qualités. Les personnages sont inintéressants, l’intrigue est bancale, la qualité de l’image est mauvaise et surtout ce n’est pas un film d’horreur. Il est même amusant de compter toutes les fois où le réalisateur a tenté de vous faire peur, mais s’est pris les pieds dans le tapis.

Le film a été produit par Hassain Zaidi par l’intermédiaire de sa société de production « Access Motion Pictures ». S’il y a un homme à blâmer, c’est bien lui. Il est impossible de savoir combien le film a coûté, mais voici, malgré tout, une liste des choses qu’il aurait dû faire grâce à cet argent : produire un court-métrage à gros budget ; aller dans une école de cinéma ; payer les services d’un bon psychologue pour comprendre comment il a pu croire au potentiel d’un tel projet.

Il est à noter que Hassain Zaidi n’a plus rien produit depuis « Cell 213″. On peut donc supposer que 1.- Il est à la recherche d’un « bon » court-métrage, foncez et envoyez-lui vos œuvres ! 2.- Il se trouve actuellement sur les bancs d’une école de cinéma et est émerveillé de découvrir les raisons pour lesquelles il n’aurait pas dû faire ce film ou 3.- Quoi qu’il arrive, tout ira bien.

Cell 213 de Stephen T. Kay
Au rang des bonnes surprises, il faut féliciter toute l’équipe pour avoir réussi à créer une œuvre qui n’a pas qu’une seule page Wikipédia, mais deux. Une en anglais et l’autre en roumain. Mais pourquoi diable les Roumains ont-ils pris le temps de créer cette page ?

« Cell 213″ est un film qui prouve que n’importe qui peut faire des films. C’est donc un film d’espoir pour tous ceux qui n’ont pas le courage d’attraper leur caméra. Par contre, s’il vous plaît, si le résultat est aussi mauvais, gardez le film pour vous et n’embêtez pas les Roumains avec ça.

Cell 213 de Stephen T. KayCell 213
De Stephen T. Kay
Avec Eric Balfour, Bruce Greenwood, Michael Rooker
Universal Pictures

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.