C’est le petit jour dans le Pas-de-Calais, Pauline Duhez, interprétée par Émilie Dequenne, quitte son domicile pour se rendre auprès de ses patients. Infirmière à domicile, elle est appréciée par tous. Pour cette raison, elle se voit proposer de briguer la mairie lors des prochaines élections municipales sur la liste du Rassemblement National Populaire (RNP), équivalent fictionnel du Rassemblement Bleu Marine. André Dussolier, médecin dans la même ville que Pauline et ancien élu du Bloc Patriotique (équivalent, on l’aura compris, du FN) fait office de pygmalion envers la jeune femme. Voici une formidable opportunité pour le peuple de récupérer le pouvoir politique après les promesses vaines des partis de gauche et de droite, lui fait-on croire.

Lucas Belvaux, dont la trilogie « Un couple épatant », « Cavale », « Après la vie » avait obtenu le prix Louis-Delluc, démontre avec audace l’utilisation, à des fins électorales, du peuple, celui que la présidente du RNP (Catherine Jacob dans le film) définit comme la vraie France. Seul compte le pouvoir et Pauline Duhez n’est qu’une image au service d’une cause qui la dépasse complètement. Tout le reste lui échappe, du programme politique jusqu’à la couleur de ses cheveux, décidée par la science des technocrates du parti, sortis des hautes écoles parisiennes. Les belles paroles débouchent sur des lendemains qui déchantent, ce qui devait être un changement venu du bas s’avère une stratégie électorale définie par les hautes sphères du parti. « Chez Nous » est un film fort en ceci qu’il déconstruit avec subtilité les mensonges de la communication politique.

Chez Nous
De Lucas Belvaux
Avec Émilie Dequenne, André Dussolier, Catherine Jacob
Agora Films
Sortie le 08/03

"Chez Nous" : un film qui déconstruit avec subtilité les mensonges de la communication politique.
4.0Note Finale