Et oui, la culture américaine continue de trembler et c’est au tour du « Cosby Show » de passer  derrière les barreaux. La star de la télévision américaine des années 1980, Bill Cosby, a été condamnée ce 25 septembre à une peine de prison de trois à dix ans, suite à sa condamnation pour trois chefs d’agression sexuelle. Bill Cosby a également été enregistré à vie en tant que prédateur sexuellement violent. Il purgera sa peine dans une prison d’État.


La sentence a été rendue dans une salle d’audience de Pennsylvanie, où le juge Steven O’Neill a déclaré que « l’équité de la justice en vertu de la loi ne doit pas recevoir une condamnation différente des autres, basée sur qui il est ou qui il était ».

Des nombreux fans sont choqués mais une sentence juste pour les nombreuses victimes.

« Bill Cosby a pris mon bel esprit de jeune femme et l’a écrasé. Il m’a volé ma santé et ma vitalité, ma nature ouverte et ma confiance en moi-même et envers les autres », a confié après le verdict Andrea Constand, l’une des accusatrices, que Cosby a droguée et agressée sexuellement à son domicile de Philadelphie. « Au lieu de regarder en arrière, j’ai hâte de regarder vers l’avenir. Je veux devenir la personne que je devais être et avoir une seconde chance. »

Au total, nous apprenons que ce sont plus de 60 femmes, dont seulement cinq ont témoigné au procès, qui ont déclaré avoir eu été agressées par l’acteur âgé de 81 ans aujourd’hui. A noter également que Bill Cosby a symboliquement été déchu de son « Career Achievement Award » (un prix pour l’ensemble de sa carrière), par l’association des journalistes de télévision américains (The Television Critics Association). Une première dans l’Histoire.