Découvrez les coulisses de la création d’un ballet international.


La Compagnie Béjart avait déjà interprété Ravel, Brel et Barbara ; c’est maintenant l’un des ballets les plus célèbres du 21ème siècle, une création autour de la Neuvième Symphonie présentée au NHK Hall de Tokyo en 2014, que « Dancing Beethoven » retrace. Ce spectacle réunit des artistes du monde entier et a été réalisé en collaboration avec le Ballet de Tokyo, l’Orchestre Philharmonique d’Israël, le chœur japonais Ritsuyukai et un groupe de danseurs et percussionnistes africains.

Emmenés par Malya, la fille de l’actuel directeur de la compagnie, successeur de Maurice Béjart, les plans s’enchaînent comme autant de coups d’œil rapides. On va de Lausanne à Tokyo à la rencontre des différents acteurs de cet immense spectacle, filmés en coulisses, en répétition, dans l’intimité de leurs chambres d’hôtel japonaises, d’appartements lausannois ou sur scène. Les musiciens, danseurs, historiens de l’art, le directeur artistique Gil Roman, son épouse Kyra Karkévith et leur fille Malya confient leurs impressions sur le spectacle et la vie d’artiste. En particulier cette dernière qui explique ce que signifie, en tant que fille d’artistes, grandir au milieu d’une troupe de danseurs en tournée.

Malgré quelques commentaires sur l’art amenés de manière parfois maladroite, « Dancing Beethoven » bénéficie d’une construction fluide et d’un sujet on ne peut plus photogénique. C’est un aperçu esthétique, soigné et réussi de la vie de danseurs et de l’élaboration d’un spectacle, où se côtoient Français, Espagnols, Russes et Japonais. Ce film s’installe dans la lignée d’« Après Béjart, le cœur et le courage », dans lequel la réalisatrice suivait déjà la compagnie. Arantxa Aguirre signe à nouveau un beau film sur la danse.

Dancing Beethoven
D’Arantxa Aguirre
Avec Malya Roman, Julien Favreau, Elisabet Ros
Xenix film
Sortie le 01/02

 

"Dancing Beethoven" : misez sur Béjart dans de la IXème !
3.5Note Finale