Dominik Moll, surtout connu pour avoir réalisé « Harry, un ami qui vous veut du bien » il y a 15 ans, nous propose avec « Des nouvelles de la planète Mars », un film hideux aussi bien sur le fond que sur la forme.


Philippe Mars, cliché absolu de l’éternel looser (divorcé, père sans autorité, larbin de bureau), tente de gérer sa vie familiale tant bien que mal, entre sa fille obsédée par le travail scolaire, son fils soudainement plein de convictions bidons et sa surcharge de travail. Sa situation se détériore encore quand Jérôme, ex-collègue instable, débarque chez lui et se met à squatter son appartement.

Le film tente alors de tisser une classique histoire de reconstruction familiale et sociale, avec remise en question du sens de la vie, pétages de plomb, happy end et mille autres clichés vus et revus. Le film s’appesantit de minute en minute tant le tout prend l’aspect d’une bouillie indigeste, tentant de mêler drame familial, révolte sociale, comédie psychologique et j’en passe.

Visuellement affreux, l’ensemble prend l’eau de partout : les rôles secondaires sont inconsistants, la narration est incompréhensible, les effets comiques n’arrachent pas même un petit sourire, le dénouement est insensé. Pour continuer la métaphore du calme cosmique que Moll oppose sans conviction à la fureur de notre monde, le film est un trou noir, une étoile morte, un vide absolu qui ne laisse s’échapper aucune émotion ni réflexion. Que reste-t-il alors après 1h40 de torture ? Rien, même Vincent Macaigne et François Damiens, deux acteurs tragicomiques de génie, n’y peuvent rien changer.

Des nouvelles de la planète Mars
De Dominik Moll
Avec François Damiens, Vincent Macaigne
Praesens

"Des nouvelles de la planète Mars" : le trou noir
1.0Note Finale