12.9 C
Munich
jeudi, mai 30, 2024
- Publicité -

DONJONS ET DRAGONS – L’honneur des voleurs

Claire Blanchard-Buffon
Claire Blanchard-Buffon
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Une bande d’aventuriers bancals, une relique sacrée et la soif de la sainte trinité des voleurs : Richesse – Pouvoir – Gloire sont les maîtres-mots de cette interprétation du fameux jeu de rôles éponyme. Plongez dans un univers fantasmagorique.


Après avoir lamentablement foiré le casse d’une relique aux propriétés de résurrection. La bande de margoulins menée par un certain Edgin se retrouve en partie engeôlée. Une seule idée habite l’esprit du meneur : retrouver sa fille et faire revenir à la vie sa défunte épouse. Ses compagnons, plus ou moins motivés par leurs propres intérêts se joignent à lui plus parce qu’ils n’ont pas une meilleure idée pour atteindre leur but personnel. C’est avec ce postulat que la troupe se reforme et part donc dans une quête.

Après le film issu du même univers sorti en 2000 avec Jeremy Irons, celui-ci gagne aussi ses lettres de noblesse, la technologie en plus. Une comédie d’aventure riche et pleine d’humour de dérision entraînant le public dans les méandres et détails de l’imagination immense que l’on peut y vivre. Des personnages multiples comme notre société moderne l’exige désormais, mais avec l’avantage de ne pas détonner à la trame ni à la tradition d’heroic-fantasy. Car il faut bien admettre que ce film comme ceux associés font d’abord vibrer les amoureux des jeux de plateau ou vidéo et les lecteurs aguerris d’un monde aux règles aussi précises que les innombrables cultures et créatures que l’on peut y découvrir.

Ensuite, le reste du public suit avec un engouement purement ludique le temps d’un film ou d’une série. Même si les deux camps se heurtent, ils n’en sont pas moins les premiers concernés par ce nouveau Donjons et Dragons. Un scénario intelligent, avec de nombreux rebondissements pas toujours évidents et un casting intéressant, même si certains rôles restent étonnants dans le choix de l’interprète. Malgré les tons colorés relativement vifs dans la plupart des scènes, l’ambiance et les décors sont bluffants d’authenticité. Les scénaristes ont pris semble-t-il soin de créer chaque personnage le plus complètement possible, ce qui a pour effet d’ouvrir une dimension supplémentaire au film.

Après tout, le jeu de base demande d’abord à chaque participant de faire naître un perso avec toutes ses complexités. Plus les détails sont élaborés plus le jeu devient intéressant. Ce n’est certes pas un grand film épique, mais il restera dans les mémoires comme une excellente illustration du monde des jeux de rôles et autre RPG médiévaux. Vous pouvez sans risque aller le voir en famille à partir de 10 ans et sans modération.

Donjons & Dragons : L’Honneur des voleurs
US, CA – 2021 – 134min – Fantasie
Réalisateur: John Francis Daley, Jonathan Goldstein 
Acteur: Chris Pine, Michelle Rodriguez, Regé-Jean Page, Justice Smith, Sophia Lillis, Hugh Grant, Chloe Coleman, Jason Wong, Daisy Head, Sophia Eleni 
Warner Bros
12.04.2023 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -