La Dream Team

La rédemption d’une star du foot qui retourne dans son village natal au contact des valeurs de la vraie vie !


B

ienvenue dans le monde du football professionnel dans lequel nous allons découvrir l’international français Maxime Belloch, véritable star du Paris Saint-Germain à l’ego surdimensionné. Suite à l’annonce de sa non-sélection pour l’Euro 2016 au profit d’un plus jeune attaquant, le joueur en fin de carrière va malencontreusement se blesser à la jambe dans un instant de colère et sera condamné à se mettre au vert pendant quelques temps.

Afin de faire face à la baisse de popularité du footballeur, son agent (Chantal Lauby) le force à retourner dans son village natal pour se ressourcer. Il y retrouve son père (Gérard Depardieu), avec qui il entretient une relation difficile depuis son départ pour le centre de formation du club francilien, et sa nièce dont il ignorait l’existence jusqu’ici. Mais surtout, il entraînera l’équipe des moins de 14 ans de son village. S’en suit alors un déroulé scénaristique extrêmement classique avec notre héros qui découvrira les vraies valeurs de la vie et descendra de son piédestal de superstar grâce à ce retour aux sources rempli de clichés.

La Dream Team

Le métrage tente d’être très fidèle au foot-business actuel grâce à ses nombreuses références mais tombe malheureusement dans de nombreux faux pas que les amateurs de ballon rond ne tarderont pas à découvrir (des problèmes de temporalité qui ne concordent pas sur les transferts du joueur et surtout quelques personnages bien loin de la réalité comme le président du PSG, pas franchement ressemblant.

En termes de réalisation, Thomas Sorriaux nous propose quelque chose de très classique et bourré de bonnes intentions mal exploitées, que ce soit pour l’humour ou la dramaturgie. Cela laisse un goût plutôt amer face à un film qui avait du potentiel.

La Dream TeamLa Dream Team
De Thomas Sorriaux
Avec Mehdi Sadoun, Gérard Depardieu, Chantal Lauby
Filmcoopi
Sortie le 02/03

"La Dream Team" : hors-jeu !
1.0Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)