En 2011, la bande dessinée basée sur l’élève tricheur « Ducobu » sortit pour la 1ère fois dans les salles obscures. Avec plusieurs millions d’entrées, une suite fut tournée et 7 ans après celle-ci, le dernier opus catastrophique est diffusé au cinéma.


Comme à chacune de ses rentrées scolaires, Ducobu est au top de sa forme. Il peine à se l’avouer, mais il se réjouit à chaque fois de retourner en classe afin de mieux tricher et de défier toujours plus son professeur Monsieur Latouche. Cependant cette année, il va rapidement vite déchanter et se rendre compte qu’il a un concurrent de taille : TGV. Doué pour la triche version 2.0, il va oser ridiculiser le cancre de service. Pourtant et contre toute attente, les 2 ennemis vont devoir s’associer et beaucoup ruser afin de se moquer ouvertement le nouveau beau gosse et bourgeois de la classe, Willie. Afin parvenir à leurs fins, le duo va pousser le vice très loin… Trop loin en fait. Car Ducobu va se retrouver chanteur sans en réaliser les contraintes…

Créé en 1992, le célèbre Belge « Ducobu » demeure principalement connu au travers de ses bandes dessinées faites par Zidrou et Godi. Mais au-delà des versions crayonnées et des romans, cet élève est le parfait cancre, néanmoins très ingénieux pour tricher en classe. Rusé, il profite de la moindre occasion en copiant sans remords sur sa voisine, la 1ère de la classe, Léonie Gratin.

Fait étonnant, « Ducobu » apparaît d’abord en noir et blanc dans un journal belge, « Tremplin ». Quelques années plus tard, il fut imprimé dans le « Journal de Mickey » avant d’avoir au début des années 2000, ses propres romans et un « guide scolaire » à sa façon.

9 ans après sa création, le flemmard de service s’avéra être un véritable carton. Avec plus de 2’000’000 millions d’albums vendus, ses créateurs décidèrent qu’il était temps de le transposer dans une version différente, en s’adressant en fait, à un large public. C’est-à-dire, une version cinématographie.

Si les 2 premiers volets eurent du succès auprès des adultes et enfants, ce 3ème opus risque fort de couler la franchise au cinéma car elle s’avère inutile, voire malsaine. D’abord, parce que l’élève nul en tout, sauf en triche, devient un produit marketing navrant. Réalisé par Elie Semoun (Astérix – Le Secret de la Potion magique), qui interprète une nouvelle fois le « Professeur Latouche », cette adaptation frôle la catastrophe tant le partenaire principal télévisé français « TF1″ accable l’histoire de 2Ducobu » et ses ami-e-s.

En effet, les mésaventures du collégien vont le mener avec son école de Saint-Potache auprès d’une émission de chants pour stars en herbe ayant du potentiel. Présentée par le comédien et humoriste Florent Peyre (Ma Reum ), ce divertissement télévisuel ajouté au sein de la comédie, ressemble trop furieusement à celui existant réellement : »The Voice Kids ». A tel point que cela en accable « Ducobu 3 », que Florent Peyre si bon comique qu’il soit, se perd dans son rôle et surtout, que ce lien indirect démontre clairement un coup publicitaire à la limite de l’acceptable pour un long-métrage s’adressant avant tout aux enfants.

Malheureusement du côté de la réalisation, cela ne s’est guère arrangé… Car si durant les 2 premiers volets Philippe de Chauveron (Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? ) rendait l’adaptation un peu plus réussie et sympathique, constater Elie Semoun également derrière les caméras n’ajoute aucune plus-value à « Ducobu 3 ».

Au contraire, et les adultes le ressentiront probablement davantage, l’approche du metteur en scène a tendance à faire perdre l’âme de la bande dessinée du meilleur tricheur au monde. Pire, et cela s’avère triste pour les jeunes comédiens-iennes, leurs dialogues et postures donnent fréquemment l’impression qu’ils récitent leur texte et peinaient à se souvenir de leurs mouvements et gestuels.

En fin de compte, si « Ducobu 3 » permet aux plus jeunes de découvrir le mauvais élève, peut-être d’en rire et d’apprécier les bd, les anciennes générations se sentiront certainement consternées, déçues et pourraient même s’ennuyer face à cette adaptation ennuyeuse et manquant de dynamisme.

Ducobu 3
FR – 2020 – Comédie
De Elie Semoun
Avec Elie Semoun, Mathys Gros, Émilie Caen
JMH
05.02.2020

"Ducobu 3" : Le héros de la bd devenant un produit marketing…
1.0Note Finale