En Secret

Mariée de force avec son cousin, Thérèse rêve d’échapper au foyer et à la domination de sa tante qui vit avec eux. Elle trouvera une échappatoire avec l’arrivée de Laurent, un nouvel ami de la famille.


Thérèse, qui a perdu sa mère est déposée dans une maison de campagne à Vernon, par son père un voyageur d’Afrique. Celui-ci l’a confiée à sa sœur, une femme sinistre et dure qui préfère s’occuper de son propre fils gravement malade. Les deux enfants grandissent côte à côte dans cette région, partageant tout, jusqu’au jour où Camille, le jeune malade annonce à Thérèse qu’ils partiront à Paris après leur mariage. Ayant trouvé un emploi comme commis de bureau, il pousse sa mère et notre jeune orpheline à l’accompagner. C’est dans une mercerie située près du Pont-Neuf, un quartier sombre et crasseux de la capitale, que l’histoire continue.

Effacée et perdue la jeune mariée déprime et s’ennuie dans la boutique alors que son mari, passe du temps en compagnie d’un ancien ami de jeunesse. Extraverti et charmeur, Laurent est régulièrement invité chez eux. Attiré par la jeune femme, il commence à lui faire la cour en cachette. Aucun des invités présents, ni la mère de Camille ne remarque cette relation secrète. Amoureuse de lui, Thérèse se sent pousser des ailes et prend de plus en plus de risques… Jusqu’où va-t-elle aller ?

Contrairement au roman d’Emile Zola, le long-métrage de Charlie Stratton (qui préfère faire des séries) prend ses bases en Normandie. Actualisée et américanisée, cette production laisse au spectateur éclairé, un avis mitigé. Si l’aventure Parisienne est beaucoup plus conforme à l’histoire originale que la première partie du film, il y a, malgré tout, quelques incohérences de taille. Les amis de la famille, en premier lieu, sont trop caricaturés pour être réels. Les scènes amoureuses paraissent trop virulentes pour l’époque. Quant à la rue où se situe l’histoire, elle n’a rien du corridor étroit et sombre qui fait le charme de l’ouvrage.

En Secret

Les acteurs et actrices de ce remake tourné à Belgrade et à Budapest pour des raisons économiques, sont bien choisis, mais leur expression manque parfois de réalisme.

Le scénario est crédible et intéressant. On arrive à retrouver en creusant un peu, la magie de l’écrivain. La plupart des scènes se veulent proches du récit, quoique l’on puisse regretter qu’il y ait toujours un temps d’avance ou de retard. En effet, si l’histoire démarre très rapidement avec une succession d’événements inattendus, le film paraît s’éterniser par la suite. Le final, quant à lui, est à l’image des premiers instants. Très rythmé et plutôt bâclé.

Il s’agit de la quatrième adaptation cinématographique du roman d’Emile Zola. La première de Jacques Feyder, remonte à 1928, suivie plus tard par la version de Marcel Carné en 1953 avec Simone Signoret. Plus récemment, c’est le sud-coréen Park Chan-Wook qui a transposé l’histoire dans un contexte complètement différent (le personnage principal est un prêtre se transformant progressivement en vampire après une transfusion sanguine) sous le titre de «Thirst, ceci est mon sang». Cette réécriture particulière du roman s’est démarquée et a reçu le Prix du Jury au Festival de Cannes en 2009. Intéressante mais peu recherchée, cette nouvelle production de 2013 n’a, elle, pas eu le succès escompté.

À noter pour terminer, que ce DVD ne contient que quelques bandes-annonces de films littéraires. Dommage !

En Secret

En Secret: Le destin de Thérèse Raquin
D’après l’œuvre d’Emile Zola
Réalisateur et Scénariste: Charlie Stratton
Avec: Elizabeth Olsen (Thérèse Raquin), Oscar Isaac (Laurent), Tom Felton (Camille), Jessica Lange (Madame Raquin), Shirley Henderson (Suzanne), Matt Lucas (Olivier), Mackenzie Crook (Grivet), John Kavanagh (Inspecteur Michaud), Lily Laight (Thérèse jeune), Matt Devere (Père de Thérèse) & Dimitrije Bogdanov (Camille jeune).
Durée: 107 minutes
Dinifan

En Secret: Le destin de Thérèse Raquin
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires