Faccia A Faccia

Faccia A Faccia

Dans la profusion de musique que le Maestro composa pour les westerns spaghetti, celle de ce classique de Sergio Sollima (« Le Dernier face à face » en français) sort du lot. On attaque fort avec le thème mélancolique associé au personnage du professeur Fletcher joué par Gian Maria Volonte (« Involuzione (arrivederci Professor Fletcher) »), magnifié par ses nappes d’orgue, de violons puis une trompette en contrepoint. On retrouve des accents du « Bon, la brute et le truand », c’est bien normal, nous sommes juste un an après. L’autre thème marquant est le « Titoli », un chœur de guitares sèches harmonisées sur une rythmique martiale, bientôt rejoint par des nappes de violons et des chœurs féminins, parfait alliage « d’énergie western » et de profondeur émotionnelle ; sa variation en « Intermezzo » touchant au sublime. Pour clore le sans fautes, le thème de Siringo (« Misterioso e ostinato ») apporte une touche plus rythmique, avec son crescendo ravageur, et « Disperata nostalgia » tient tout ce que son titre promet.

Faccia A Faccia
Ennio Morricone
GDM Music

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.