La guerre en Syrie fait partie du triste quotidien de notre monde et fait état de l’incompétence des politiques à trouver un arrangement. C’est une guerre qui dure et où chaque nation impliquée cherche à trouver ses intérêts au détriment de la vie humaine.

La 15e édition du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH) accueillera à Genève le 13 mars prochain les protagonistes de la plainte pénale pour torture déposée en justice en Espagne contre des agents du régime syrien. C’est un moment historique comme l’estime Stephen Rapp, ancien ambassadeur pour les crimes de guerre de l’Administration Obama et ex-procureur aux Tribunaux ad-hoc du Rwanda et de la Sierra Leone. Ce dernier sera présent le 13 mars lors du débat qui suivra la projection en première mondiale du documentaire « Syria’s Dissappeard : The Case Against Assad » de Sara Afshar et Nicola Cutcher. Un documentaire qui dénonce la torture à grande échelle pratiquée dans les prisons du régime. Ce documentaire sera précédé par la projection d’un autre film documentaire, « The War Show » d’Andreas Dalsgaard et Obaidah Zytoon. « The War Show » relatera l’histoire d’un groupe d’amis qui rejoint l’opposition syrienne pacifiste dès les premiers jours du conflit. Cette projection sera suivie d’une discussion avec Annie Sparrow, doctoresse engagée de retour d’une mission en Syrie.

À noter encore qu’en parallèle à la 15e édition du FIFDH, un colloque intitulé « Syrie : imaginer un avenir en paix » se tiendra à l’Université de Genève, un partenaire du FIFDH, les 14 et 15 mars.

Cette nouvelle édition du FIFDH aura lieu à Genève du 10 au 19 mars 2017. On ne peut que vous conseiller le déplacement. Rendez-vous sur le site du festival pour obtenir de plus amples informations.