daily-movies.ch_james-horner (2)James Horner était l’un des plus grands compositeurs d’Hollywood depuis plusieurs décennies. Sa musique était le rythme et l’âme de beaucoup de films à grand spectacle qui ont profondément marqué le cinéma. La magie du « Titanic », la force de « Apollo 13 », la Puissance de « Braveheart », ou encore l’angoisse d’Aliens », c’était lui !

Connu pour sa fidèle collaboration avec les grands réalisateurs : James Cameron dans (« Aliens, le retour », « Titanic » (Oscar de la meilleure bande originale et de la meilleure chanson, pour « My Heart Will Go On », chanté par Céline Dion) et « Avatar », il était fidèle aux longs-métrages du réalisateur Ron Howard pour « Apollo 13 » « La Rançon », « Willow », « Cocoon », ou encore « Un Homme d’exception. Il a également porté les films de l’acteur réalisateur Mel Gibson tels que : « Braveheart » et « L’homme sans visage ».

James Horner : Braveheart

James Horner : BO Braveheart

Animé par la musique depuis sa tendre enfance, James Horner débute à l’âge de 5 ans à jouer du piano. Ses études se poursuivront entre l’Angleterre et les Etats-Unis au Royal College of Music de Londres puis aux USA en Arizona au Lycée de Sedona. Il obtient son premier diplôme à l’Université de Californie du Sud, puis un master. Il travaille ensuite pour l’American Film Institute dans les années 70 et décide se tourner vers les bandes originales de films.

Dans les années 80, il débute par composer pour des longs-métrages aux genres complétement différents, entre films d’horreur et films pour enfants, il y en a pour tous les goûts « Les Mercenaires de l’espace » de Jimmy T. Murakami et « La Ferme de la terreur » de Wes Craven. Les films à succès et cultes vont suivre tels que : « Cocoon », « Commando », « Aliens, le retour », « Fievel et le nouveau monde », « Miracle sur la 8e rue », le « Nom de la Rose », « Willow », « Glory » et le génial « Chérie, j’ai rétréci les gosses ». Dans les années 90, la liste de B.O a grand succès est encore plus longue : (« 48 Heures de plus », « Roketeer », « Danger immédiat », « jumanji »,« Braveheart »,« La Rançon », « Apollo 13 » et l’inévitable « Titanic ».

James Horner & James Cameron

James Horner & James Cameron

Puis il récidive en 2000, avec « Un Homme d’Exception », « Troie », « Flight Plan », « Stalingrad » et le film à succès «Avatar ».
James Horner pouvait tout jouer et faire passer toutes les émotions possibles aux petits comme aux grands. Il nous quitte bien trop tôt à l’âge de 61 ans et de manière tragique tout comme John Nash, personnage principal du film : « Un Homme d’Exception » (tué dans un accident de voiture avec sa femme, le 23 mai 2015) dont il avait composé également la musique du film.

Ce lundi 22 juin 2015, James Horner est mort en faisant ce qu’il aimait, sa deuxième passion, l’aviation, en laissant derrière lui le milieu du cinéma endeuillé et dépourvu de son grand talent pour les années à venir, mais la beauté et la magie de ses mélodies, elles perduront et émerveilleront à tout jamais.

James Horner
14/08/1953-22/06/2015