Crée pour divertir un public jeune et peu exigeant, la nouvelle comédie de Romain Levy se différencie nullement des classiques du genre. Les gags sont plats et l’histoire assez banale.

Gangsterdam

«Dans la vie quand tu te retrouves face à une situation compliquée, tu as toujours deux solutions, soit tu gères soit tu baltringues !». 

Cet énoncé cité en préambule, résume assez bien la problématique du film. Bien mis en images et doté d’un scénario assez intéressant, le second long-métrage de Romain Levy ne tient pas toutes ses promesses. Les protagonistes du film perdent leur humour dès que l’aventure se corse. Les répliques amusantes, jusque-là, font place à des gags grotesques et l’histoire perd toute sa saveur.

Ruben Jablonsky, 23 ans n’est pas un mec cool, étudiant en droit et loser de service, il doit redoubler sa dernière année de fac, après avoir loupé lamentablement son examen oral. Peu motivé à reprendre les cours, il retrouve espoir le jour où une jeune femme pleine de mystère rejoint sa classe. Nora n’est pas très féminine, mais elle a quelque chose de particulier qui plaît à Ruben. Désireux de la connaître un peu mieux, notre héros se propose de lui donner des cours de droit une fois par semaine. Malgré leurs rendez-vous hebdomadaires, Ruben n’arrive pas à intéresser sa nouvelle collègue. Un coup du sort va pourtant lui permettre d’aller de l’avant et de partir à Amsterdam en sa compagnie. Un voyage périlleux qu’il va bientôt regretter… 

L’acteur-réalisteur, Romain Levy avait prévu de tourner son deuxième film en 2015 avec des jeunes acteurs méconnus, tous âgés de 18 ans environ. Le cinéaste avait effectué les repérages nécessaires, mais n’était finalement pas convaincu de son choix. Il a donc demandé à son collègue Alain Attal de repousser le tournage. Quelques semaines plus tard, Romain Levy est tombé, par hasard, sur le spectacle de Kev Adams. Dans son nouveau sketch, le comique français parlait de la séparation de ses parents, ce show a donné envie au réalisateur de contacter le jeune humoriste pour lui proposer d’incarner le personnage principal du film.

Romain Levy a voulu réaliser une comédie qui soit un hommage assumé au cinéma pop-corn comme en témoigne l’affiche du film «Gangsterdam». Pour ce faire le metteur en scène s’est inspiré de ce qui se fait de mieux dans le genre, comme par exemple: «Risky Business»«La folle journée de Ferris Bueller»«After Hours» et «Amsterdamned» qui ont tous servi de base au film. Le but était d’exprimer un rapport pop au cinéma. Avec Mathieu Oullion, l’un des scénaristes, ils désiraient parler de ces jeunes qui se rendent régulièrement à Amsterdam le week-end, pour y vivre des aventures particulières. Le but recherché était de plonger les héros du film dans un univers de gangsters, de drogue et de prostituées, pour mettre en avant leurs réactions face au danger et à l’inattendu.

Dans le but de plaire à un public multi-générationnel, la bande originale du film se devait de contenir de nombreux tubes cultes. Le choix s’est porté sur «Free Bird» de Lynyrd Skynyrd«Panda» de Desiigner et des titres du rappeur Booba ainsi que quelques musiques de fond d’Ennio Morricone. 

Au casting de «Gangsterdam, nous trouvons l’excellent Hubert Koundé qui avait été révélé aux yeux du grand public via son rôle mémorable de banlieusard dans «La Haine» de Mathieu Kassovitz. Le comédien qui a obtenu une nomination au César du meilleur espoir masculin en 1996, confirme une fois de plus ses qualités d’acteur. Beaucoup plus serein et crédible que ses collègues, il joue parfaitement son rôle de guide et de baby-sitter dans la métropole hollandaise.

Manon Azem incarne, quant à elle, Nora une jeune dealeuse dont Ruben est fou amoureux. La comédienne, plutôt habituée à tenir des rôles basiques dans des séries télévisées (Trop la classe!, Section recherches…) n’est pas à son aise dans le film. Elle surjoue son personnage. Trop caricaturale et juvénile elle n’apporte rien à l’histoire et ses répliques chuchotées sont la plupart du temps incompréhensibles. Ce détail a son importance,car la Parisienne est connue pour être la doublure vocale attitrée de la célèbre comédienne Emma Watson, en français.

Les têtes d’affiche du film sont Kev Adams, Manu Payet et Patrick Timsit. Le jeune humoriste qui n’est plus à présenter, confirme ses qualités d’acteur même si il a un peu trop tendance à jouer le bellâtre. Manu Payet incarne bien son personnage, il est assez crédible en chef mafieux. Patrick Timsit, est fidèle à lui-même, hélas, il ne fait que de brèves apparitions sous les traits du père à Ruben.

Autre personnage principal du film, Côme Levin est le bouffon de service. Son rôle de meilleur ami, raciste et misogyne dérange plus qu’il n’amuse. «Gangsterdam» a créé une polémique sur le web à cause de l’une de ses répliques évoquant un « viol cool« . Son personnage qui porte le nom évocateur de «Durex» est essentiel dans le film, mais il aurait pu être mieux mis en valeur.

Parlée essentiellement en langage des cités, cette comédie déjantée a pour thèmes : l’instruction des jeunes, les voyages entre copains, les premières relations et la criminalité citadine.

Cette production décevante sort actuellement en DVD. Elle contient deux uniques bonus: la bande-annonce et le making-of du film.

  • Réalisateur: Romain Levy
  • Scénaristes: Mathieu Oullion, Rémy Four, Julien War & Romain Levy.
  • Avec: Kev Adams (Ruben), Manon Azem (Nora), Côme Levin (Durex), Hubert Koundé (Ulysse)
  • Production: Les Productions du Trésor, Studiocanal, France 2 Cinéma & Lunanim.
Gangsterdam : à la sauce Hollandaise...
2.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires