Miranda Grey (Halle Berry) est psychologue dans le pénitencier Woodward que dirige son mari. Exerçant sa profession avec logique, elle élude le paranormal par les faits, trouvant à chaque fois une explication rationnelle aux troubles de ses patientes. Seulement un jour, elle bascule de l’autre côté du miroir : accusée de meurtre, elle se retrouve internée au milieu de celles qu’elle visitait la veille.

Dans ce thriller fantastique, mené de main de maître par un casting inspiré, le spectateur est tiraillé entre les vraisemblances ne sachant plus à qui faire confiance car « comment se fier à quelqu’un qui vous croit fou ? ». Une fois de plus, Mathieu Kassovitz nous immerge dans une ambiance sombre servie par une technique irréprochable et des effets spéciaux ahurissants (notamment ces longs plans-séquence dont le réalisateur français semble être friand).

La musique signée John Ottman (Usual Suspects) y est à la fois discrète et indispensable. Ne souffrant d’aucun défaut de rythme, cet excellent film est assurément une grande claque qui réveillera les déçus du genre.

www.gothika-lefilm.com