Jason Bourne de John Powell

A lire aussi

Assez peu actif ces dernières années pour pouvoir se consacrer à sa famille, John Powell décide de rempiler sur ce cinquième opus des aventures shaky-camées de Jason Bourne. Greengrass et Damon sont de retour, il était donc logique que le compositeur attitré de la saga revienne également. Pourtant, difficile d’être pleinement convaincu par une partition qui sent sévèrement le réchauffé. On éprouve un certain plaisir à retrouver les thèmes principaux de la saga, mais le reste du travail ne parvient malheureusement pas à rendre ce score indispensable. Au contraire, on aurait presque préféré voir un autre compositeur à la barre, tant Powell semble peu inspiré, à l’inverse de son excellent travail sur « Pan » l’année passée. A l’image de tout l’album, « Strip Chase » propose une structure musicale intéressante mais est gâché au final par un nappage électronique du plus mauvais effet. C’est bien dommage tant Powell est un orchestrateur de génie et aurait mérité toute la place nécessaire pour laisser les instruments s’exprimer.

Jason Bourne

Jason Bourne
De John Powell
Backlot Music

- Publicité -

Violent Night

Fumer fait tousser

Good Luck to You, Leo Grande

Le Lycéen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -