C’est en 1926 que naquit « Winnie l’ourson » sous la plume d’Alan Alexander Milne. Presque un siècle après, l’engouement des enfants pour l’ourson gourmand semble toujours autant intact comme en témoigne le charmant film de Marc Forster.


Enfant, Jean-Christophe passait son temps à ne rien faire de sérieux à la Forêt des Rêves bleus. Flâner, rire, manger, dormir et s’amuser, telles étaient les activités que Winnie, Tigrou, Porcinet, Jean-Christophe et tous leurs amis faisaient. Pourtant un jour, l’intrépide petit garçon dû partir loin de cet univers magique. Les années passent, il grandit et plusieurs responsabilités lui incombèrent. À tel point qu’avec le temps, il ignora volontairement le monde de Winnie. Mais un jour, ses anciens amis décidèrent de le retrouver, quitte à découvrir et braver « l’ombre » (ou Londres dans notre monde) afin de rendre au petit garçon, sa joie de vivre et bien plus encore.

Sans son fils et une ourse du zoo de Londres dans les années 20, le « Winnie l’ourson » connu à ce jour n’aurait jamais été dessiné. Même si son nom a changé après la mort de son auteur en 1989 pour une raison indéterminée, « Winnie » s’appelait à la base « Winnipeg », il devrait garder son nom indéfiniment et plaire encore à plusieurs milliers de générations d’enfants.

Au-delà de l’aspect historique, la nouvelle réalisation du germano-suisse Marc Forster (« Je ne vois que toi« ) respecte amplement l’univers de « Winnie l’ourson ». Mais et contrairement à ce qui pourrait être supposé, « Jean-Christophe & Winnie » est une libre adaptation des aventures de l’ourson et ses amis. Dans le sens où, même un des livres d’Alan Alexander Milne n’a pas été réellement transposé. Malgré tout, les reproductions dessinées des images servant au fil rouge de l’histoire, sont sublimes et fort bien choisies.

À propos des images, la représentation des paysages, des décors et des différents lieux de vie comme Londres, sont splendides. Il est fort agréable de constater que la production a décidé de favoriser les décors réels au lieu des effets virtuels, car ils ajoutent un charme indéniable et irremplaçable par rapport à l’histoire. Les héros sont également très bien recréés grâce à l’apport du numérique. Les poils, moustaches, bondissements ou envols ont été à chaque fois minutieusement étudiés et rendus les plus réalistes possibles. Avec autant d’animaux, c’est une belle prouesse de la part de l’équipe technique.

Au niveau du casting, en commençant par Ewan McGregor (T2 Transpotting), son interprétation et représentation du personnage de « Jean-Christophe » demeure extrêmement efficace. Son accent, sa démarche et son jeu d’acteur laissent à penser qu’il souhaitait incarner ce rôle depuis longtemps déjà. Mais un tel long-métrage serait différent sans l’apport vocal tant en version originale, qu’en version française. Dans la version initiale, donc anglaise, c’est Jim Cummings qui reprend les voix de « Winnie » et de « Tigrou« . Fidèle à ces personnages depuis 1988, ce voxographe méconnu en Europe demeure un véritable boulimique du travail aux Etats-Unis, car il peut enchaîner une douzaine de tournages en un an. Il fait donc partie des spécialistes dans l’univers « Disney » tout en prêtant sa voix à d’autres animations comme « Bee Movie – drôle d’abeille » en 2007.

Quant à la version française, plusieurs comédiens-iennes en doublage participent également à l’animation. À l’exemple de l’inoubliable Jean-Claude « Winnie l’ourson » Donda qui remplace son estimé collègue à la retraite, Roger Carel. Patrick Préjean (« Sylvestre » dans « Titi et Grosminet« ) ou encore Céline Monsarrat (« Le Monde de Némo ») ont également été choisi pour leur travail artistique. Cette cohésion, incluant tous les autres collaborateurs-trices sur ce projet, ajoute donc un enchantement vocal rappelant sans nul doute, les premières versions françaises de « Winnie l’ourson » durant les années 70.

En définitive, « Jean-Christophe & Winnie » plaira à un large public même si ce sont les enfants qui en seront les plus ravis. Drôles, gaffeurs et touchants, les protagonistes ont de quoi émerveiller encore longtemps grâce à « Disney », à leur auteur A. A. Milne et à la magie du cinéma.

Jean-Christophe & Winnie
USA   –   2018   –   Animation
Réalisateur: Marc Forster
Acteur: Hayley Atwell, Ewan McGregor, Chris O’Dowd, Toby Jones, Jim Cummings, Brad Garrett, Peter Capaldi, Mark Gatiss, Sophie Okonedo, Adrian Scarborough
Disney
24.10.2018 au cinéma

Jean-Christophe & Winnie : une jolie nouvelle adaptation pour les chérubins
4.0Note Finale