Jérémy Ferrari 2013

La salle de l’Arcadium à Annecy est pleine et les discussions vont bon train. « Est-ce que tu penses qu’il va être aussi drôle et mordant que dans son précédent spectacle ? », « je l’aimais bien chez Laurent Ruquier et je me réjouis de voir ce que ça donne sur scène ». Après 20 minutes d’attente et de brouhaha, il apparaît sur scène plein d’entrain.

JEREMY FERRARI prend clairement le parti de ne faire aucun compromis dans chacun de ses sketchs. Même ses spectateurs vont en prendre pour leur grade… surtout les premiers rangs. Alors que bon nombre d’humoriste reste sur scène, il n’hésite pas à fendre le public jusque vers les derniers rangs.

Les rires sont parfois unanimes et d’autres timides… des personnes se regardent comme pour avoir l’approbation d’une autre personne. L’interrogation est claire… peut-on rire de sujets aussi graves et récents que le Bataclan ou la prise d’otages des frères Kouachi. La réponse vient rapidement, JEREMY FERRARI va tellement loin qu’on ne peut que le suivre et en rire. Il va même jusqu’à se railler de l’embauche des futurs terroristes vouer à faire des attentats suicide. Là encore, il réussit à faire rire tout une salle sur un sujet d’actualité des plus sérieux. A un moment donné entre deux rires, je me pose la question… ne va-t-il pas trop loin… pour sa sécurité. Il y répondra d’ailleurs à la fin de son spectacle… en remerciant le public d’avoir été au rendez-vous et qu’il continuera à dire ce qu’il pense sans faire de concession.

Outre une actualité brûlante, il dénonce également certaines associations humanitaires gérants leurs fonds de manières douteuses.

Serait-ce un sauveur déguiser en humoriste… non un lanceur de polémique… , quoi qu’il en soit il fait preuve de courage et à le talent de faire rire une salle entière sur des sujets qui font en général tout sauf rire !

www.jeremyferrari.fr
www.arcadium-annecy.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.