Antoine Leconte est un homme de pouvoir. Arrogant, méprisant envers les femmes et ses subordonnés, il n’a aucun respect pour les employés de la chaîne de TV qu’il dirige.

Un beau jour, il se fait tirer dessus par l’un des présentateurs qu’il a mis au rebut. Il tombe dans le coma et lorsqu’il se réveille, plus rien n’est pareil. De dirigeant de la chaîne, il est devenu présentateur météo, il habite dans un appartement médiocre alors qu’il vivait dans un hôtel particulier avec sa femme qu’il retrouve en patronne de la chaîne, il n’est même plus respecté. Sur le point d’être licencié, il se bat comme un forcené pour comprendre ce qui lui est arrivé, et surtout pour reprendre sa place.

Le film est entièrement axé sur le personnage principal qu’est Antoine Leconte, merveilleusement interprété par Laurent Lafitte. Lorsqu’il est dans la position du dirigeant, toutes les scènes le montrent en gros plan, toujours bien cadré. Lorsqu’il est devenu l’employé, on ne le voit plus que petit dans le décor, celui-ci étant toujours choisi pour qu’il se perde dans son immensité.

Le personnage est très hautain et semble inaccessible, et pourtant on peut ressentir de l’empathie pour lui.

Chiara Mastroianni campe le rôle de l’épouse dépressive et alcoolique qui devient ensuite la dirigeante de la chaîne.

Les interprètes des rôles secondaires ne sont pas exceptionnels, c’est dommage.

Plusieurs choix de sujets sont possibles pour ce film, mais il semble que ce soit celui du pouvoir sur le lieu de travail qui prédomine. Ce film est à classer dans les thrillers psychologiques. On ne sait pas si c’est du rêve ou la réalité, si c’est un complot ou un cauchemar. C’est bluffant.

  • De Fabrice Gobert
  • Avec Laurent Lafitte, Chiara Mastroianni
  • Wild Bunch Distribution
K.O : rêve ou réalité ?
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.