À Istanbul, sous un soleil de plomb, les destins d’humains considérés comme sans valeur aux yeux d’une culture archaïque se mêlent le temps d’une minute puis continuent leur route d’épreuves. Ebru, jeune transsexuelle, qui assume son choix de ne pas vivre cachée quoique cela lui coûte. Hayat, épouse maltraitée et mal-aimée, qui essaye de garder la tête hors de l’eau et enfin Cemo, gamin au grand cœur qui rêve d’amour et de générosité. Destins croisés, destins brisés dans une ville comme il y en a tant. Un film sur la réalité de la condition de la souffrance dans laquelle vivent des millions des personnes à travers le monde. Etat de fait inchangé, ou à peine, depuis des siècles. Ce film permet, une fois de plus et ce n’est pas trop, de sensibiliser les gens heureux qui ne savent quasiement rien de ces brimades, ces violences et ces blessures quotidiennes. Pourtant, ce sont toujours ces victimes du patriarcat qui s’accrochent à leur humanité en ne reproduisant pas ces comportements destructeurs et aberrants. La force, de ceux qui sont considérés comme faibles, démontre leur courage. La réalisatrice, Esen Isik a osé montrer une Turquie encore trop ancrée dans l’ignorance, l’intolérance et la peur, avec honnêteté et simplicité. Bravo !

  • De Esen Isik
  • Avec Cemal Toktas, Salih Bademci, Baris Atay, Hakan Karsak, Oguzhan Sancar
KÖPEK : CHIENNE DE VIE !
4.5Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.