Interview « Polymanga 2019 » : Présente exceptionnellement en Suisse romande à ladite manifestation, la comédienne a pris le temps de répondre à nos questions et nous explique notamment pourquoi elle a beaucoup apprécié de doubler « Catwoman ».


Minnie Equey : Bonjour Jennifer et merci de répondre à nos questions. Est-ce que c’est la première fois que vous venez en Suisse ?

Non, je suis déjà allée à Zurich auparavant et depuis, je suis allé en Suisse quelques autres fois. Ce n’est donc pas la première fois.

Entre « Emma Swann », « Alison Cameron » et « Zoey », qu’est-ce qui vous avait plus avec ces personnages ?

En fait, tous les personnages sont assez sympas à jouer. Le point commun entre « Alison Cameron » et « Emma Swann », c’est qu’elles luttent pour le bien toutes les 2. C’est quelque chose que j’aime beaucoup. Et « Zoey », c’était juste très amusant de la faire.

Vous faites également du doublage. Mais queue préférez-vous, être dans un tournage ou doubler ?

Les 2 sont assez sympas à faire. La différence c’est quand je suis actrice, j’interagis plus avec les autres acteurs et ça crée un lien. Mais quand je double, c’est aussi agréable de tenter un peu plus de choses, d’expérimenter. Parce qu’on est dans un studio et on est un peu plus libre qu’en tant qu’actrice.

A propos de doublage, que pouvez-vous nous dire à propos de « Batman Hush » ?

Je fais la voix de « Catwoman » et lorsqu’on m’a demandé de la faire, j’ai accepté avec plaisir. Après, je ne peux pas trop parler de l’histoire comme l’animation n’est pas encore sortie en salle. Le casting était absolument génial et c’était vraiment une bonne expérience pour moi.


Qu’avez-vous ressenti en doublant « Catwoman » ?

Je n’y ai pas vraiment pensé parce que c’est vraiment beaucoup de pression en fait.

En 2013, vous étiez une mère célèbre dans « Star Trek ». Comment était le tournage ?

Y a beaucoup de choses qui ont fait que ce tournage était absolument génial. Déjà, le producteur était une personne extraordinaire que j’ai beaucoup aimée. Et être la mère de « Captain » (« Kirk ») n’avait jamais été fait avant. J’ai donc aussi beaucoup aimé. C’était une chance et une très belle opportunité pour moi.


Vous jouez dans de nombreux films et séries. Mais n’avez-vous pas envie de continuer à réaliser (elle a fait « Sun dog » sur « Netflix ») ?

Les 2 sont autant excisant l’un que l’autre. Quand je suis productrice, cela me permet d’être une meilleure actrice par la suite. Et quand je suis actrice, j’ai des idées pour de nouvelles productions. Pour moi, c’est important de garder les 2 car ils m’apportent aussi beaucoup de choses.

Et la dernière question pour vos fans suisses, quelques mots en français ?

J’adorerais ! Mais malheureusement, je n’y arrive pas. J’aurais adoré prendre des cours de français et j’en pleure de frustration de ne pouvoir dire un mot, mais je n’y arrive pas.