Le Dernier pub avant la fin du monde

Le Dernier pub avant la fin du monde –

Après une parenthèse américaine avec le génialissime « Scott Pilgrim », Edgar Wright retrouve ses acolytes Simon Pegg et Nick Frost pour clore sa « Trilogie du Cornetto », débutée en 2005 avec « Shaun of the Dead ».

Wright signe avec Pegg un scénario original, inspiré de son expérience personnelle, narrant les aventures de 5 amis qui se retrouvent dans leur village d’enfance afin de reprendre et terminer une tournée épique de pubs débutée 20 ans plutôt. En approfondissant les thématiques (l’amitié, la maturité, etc.) abordées dans les deux premiers épisodes de sa trilogie, le réalisateur de « Hot Fuzz » s’attaque à la crise de la quarantaine sur fond de SF d’invasion en y développant une part émotionnelle et dramatique inattendue. Wright signe un buddy movie nostalgique plus riche visuellement, grâce une direction artistique et des effets spéciaux plus aboutis. Pendant plus d’1h50, le réalisateur et scénariste britannique enchaine des gags (à répétions), des répliques cultes et des scènes d’actions à un rythme effréné sans retrouver cependant l’équilibre parfait de « Hot Fuzz » et surtout de « Scott Pilgrim ». Au travers de sa mise en scène énergique et d’un montage millimétré, Wright prouve une nouvelle fois qu’il est l’un des seuls réalisateurs à rendre totalement crédibles ses acteurs dans des scènes d’action parfaitement chorégraphiées et d’une efficacité déconcertante. Le binôme Simon Pegg et Nick Frost fonctionne à merveille entouré notamment de Martin « Bilbon » Freeman et surtout d’un étonnant Pierce Brosnan. Sans être l’épisode le plus réussi, « Le Dernier pub » clôt efficacement l’excellente « Trilogie du Cornetto ».

Le Dernier pub avant la fin du monde (« The World’s End »)
D’Edgar Wright
Avec Simon Pegg, Nick Frost…
Universal

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.