L'effet aquatique

Une sympathique comédie romantique dans laquelle, Samir, grutier à Montreuil va littéralement se jeter à l’eau pour les beaux yeux d’Agathe, maître-nageur de son état.  


A Montreuil dans le Département de la Seine-St-Denis, vit Samir, un jeune homme tranquille qui travaille sur les chantiers. Il mène une vie simple et se rend de temps en temps dans un bar de son quartier. C’est à cet endroit qu’il voit pour la première fois Agathe, une femme blonde au caractère bien trempé. Lorsqu’il apprend qu’elle est maître-nageuse dans une piscine publique de sa localité, il décide pour s’en approcher de prendre des cours de natation.

Alors qu’il pensait avoir fait le plus dur, Samir découvre un jour que sa nouvelle instructrice est partie en Islande représenter la France au 10ème Congrès International des Maîtres-Nageurs. Ayant peur de la perdre, il s’envole à son tour pour retrouver sa bien-aimée…

Voici une production originale et efficacement mise en scène. Samir Guesmi, qui tient le premier rôle, est très attachant. Cet acteur de 48 ans a déjà été remarqué dans de nombreux seconds rôles (93 films au total) tels que « Les nuits fauves », « IP5 », « Camille redouble » et « Les Revenants ». Sa nouvelle prestation est excellente et lui permet de pleinement montrer ses talents. Par son côté naïf et gentil il s’attire tout de suite la sympathie du public. Il n’en est pas de même d’Agathe (joué par Florence Loiret-Caille). Cette femme qui se dispute fréquemment n’a rien d’une princesse. C’est peut-être son côté mystérieux qui attire Samir. Le rôle est bien interprété, mais l’actrice que l’on a pu voir dans « L’enquête » et « La Petite chambre » manque un peu de dynamisme dans ce film. Une vraie alchimie se crée néanmoins, car les deux protagonistes se connaissent très bien : ils s’étaient déjà rencontrés sur le tournage de « Queen of Montreuil » en 2013.

L'effet aquatique

L’effet aquatique

Les prises de vue et mouvements de caméras sont bons, l’idée de filmer quelques prises sous l’eau est excellente. Solveig Anspach nous offre ainsi une jolie comédie-romantique dans des paysages islandais toujours aussi enchanteurs.

L’un des vœux de la réalisatrice était de donner forme à une histoire qui passe du monde aquatique domestique (la piscine de Montreuil) à un monde aquatique sauvage (les sources chaudes islandaises) en référence à la platitude puis au bouillonnement de la relation qu’entretiennent les deux héros de ce film. Si pour le spectateur le scénario est crédible et l’histoire divertissante, il ne fera pas forcément le lien entre ces deux univers totalement opposés. Le message serait-il tombé à l’eau ?

Ce long-métrage original a reçu le prix SACD à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2016, une belle récompense pour la réalisatrice franco-islandaise.

L'effet aquatique

L’effet aquatique
De Solveig Anspach
Avec Florence Loiret-Caille, Samir Guesmi, Didda Jonsdottir
Adok Films
Sortie le 06/07

"L'effet aquatique" : ça brasse pas mal...
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires