6.8 C
Suisse
19 avril 2021

S'abonner au magazine

Le Guinness des records valide le tout premier sabre laser

-

La science-fiction a toujours inspiré notre société moderne et ce ne sont pas ces sabres laser en plastique qu’on achète aux enfants qui sont les meilleurs exemples. Pourtant, depuis des nombreuses années, des fans, des fous, mais avant tout des passionnés du futur se sont lancés dans la course pour créer un vrai sabre laser, digne de la saga Star Wars et c’est chose faite !


Jeune padawan, sache que cela est possible aujourd’hui ! Un véritable sabre laser rétractable, qui coupe du métal comme on coupe du beurre et peut adopter différentes couleurs sera, peut-être, un jour, disponible pour les futurs Jedi grâce à Hacksmith Industries. En effet, c’est le vidéaste James Hobson qui l’a dévoilé sur sa chaîne Youtube et après des nombreuses années de travail et de recherches, il a réussi à recréer le sabre le plus réaliste, le plus fidèle à l’univers Star Wars devenant ainsi le premier créateur du sabre laser à plasma rétractable.

Validé dans une vidéo par le Guinness des Records, James Hobson a obtenu le prix « Premier sabre laser », ever, mais qui est ce premier Jedi de l’histoire à avoir créé son propre sabre laser ? Le vidéaste James Hobson, aka Hacksmith Industries sur YouTube, a fabriqué dans sa carrière des nombreux objets inspirés des films de science-fiction et des films de super-héros comme : les gants d’ »Iron Man », les griffes de « Wolverine » ou les chaussures aux lacets qui se font tout seuls de « Retour vers le Futur » ainsi que des nombreuses autres inventions qui font le plaisir des 11 millions d’abonnés qui le suivent sur sa chaîne.

Le plus difficile dans la persévérance est la solitude !
Il n’a pas réussi du premier coup, dans ses précédentes tentatives, James Hobson utilisait principalement des tiges de métal chauffées à des températures atteignant environ les 1’700 degrés Celsius, pour recréer l’aspect et les effets des sabres laser de la saga Star Wars. Il avait également mis au point un modèle similaire à celui de Kylo Ren. Mais cette fois, l’ancien ingénieur a utilisé du gaz de pétrole liquéfié (GPL), un mélange de gaz contenant du propane, mélangé avec de l’oxygène, comme combustible pour le sabre. Le résultat, c’est un sabre beaucoup plus chaud qui peut enfin se rétracter sur lui-même, comme dans les films.

Grâce à différents types de sels et de minéraux, comme le calcium chlorique, il colorise ensuite le faisceau pour lui donner un aspect vert, bleu, rouge, etc. L’ensemble est contrôlé grâce à un simple bouton, relié à un circuit électrique, qui permet de rétracter le faisceau. En termes de températures, le faisceau atteint 4’000 degrés Fahrenheit, soit environ 2’200 degrés Celsius et avec une telle température, il peut couper facilement beaucoup de choses et notamment un Stormtrooper. Par contre, faudra faire vite, car son autonomie est pour l’instant de seulement 5 minutes.

Si actuellement le sabre laser ne tient pas encore sur la ceinture, car il demande énormément d’énergie, la technologie avance très vite et nul doute quant à l’avenir de Hacksmith Industries pour perfectionner son invention. Mais dans quel but ?

Carlos Mühlig
Depuis des nombreuses années, Carlos Mühlig met son savoir faire journalistique et en matière de communication au service de sa passion pour le 7ème art.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,155FansLike
10,000FollowersFollow
748FollowersFollow
645SubscribersSubscribe