Le Masque De San

Avant d’être cinéaste, le genevois Jacques Sarasin est un aventurier intrépide. Sans être l’Indiana Jones helvétique, il a tout de même longuement roulé sa bosse, acquis une certaine idée de pays trop souvent fantasmés et s’est imposé, comme ici, la très honorable mission de rompre avec les nombreux clichés que les lecteurs de magazines exotiques se sont faits de l’Afrique. Présent lors de la dernière édition du Festival de films de Fribourg où il présentait son film en avant-première, le réalisateur a pu non seulement faire découvrir son œuvre et sa perception mal connue du Mali, mais aussi dévoiler quelques anecdotes de tournage. Mener à bien un projet alors que l’acteur principal est mourant, filmer dans un pays qui impose le couvre-feu et jouer avec la sensibilité d’un peuple réticent à accepter les idées venues d’une Europe maladroite et déboussolée par l’attentat à « Charlie Hebdo », ne paraît pas avoir été évident. Toutefois, le résultat force le respect. Le film est sincère et semble venir du cœur d’un homme qui connaît son sujet. Jacques Sarasin, qui signe ici sa première fiction, s’est nourri de ses propres expériences pour concevoir une œuvre qui s’impose quelques règles scénaristiques, mais garde toujours en tête l’idée de présenter des personnages originaux et très représentatifs de la culture de leur pays. A la manière d’un documentaire qui ne cesserait jamais de conserver un petit aspect fictionnel, alternant les petites touches de gravité autant que celles de légèreté, son road-movie, qui suit tranquillement les pérégrinations d’un étranger venu chercher les traces d’un fameux masque de danse rituelle, est une excellente manière de se plonger dans la culture malienne.

Le Masque De San
De Jacques Sarasin
Avec Bakary Sangaré, Mamadou Kaba Diané, Viviane Sidibé
Moa Distribution
Sortie le 03/06