NIFFF 2015 - Chris-Carter Invité du NIFFF 2015

Le NIFFF 2015 fait la part belle aux films populaires des années 70-80 grâce à sa rétrospective Plaisirs Coupables et son événement « NIFFF Invasion », avec un parc de jeu vintage mettant à disposition des jeux d’arcade culte comme Pac Man ou Space Invaders et des flippers à thème. L’ouverture vers le grand public fortement amorcée lors des dernières années se poursuit en 2015.


La rétrospective Guilty Pleasures/Plaisirs Coupables est constituée par un programme d’une quarantaine de films, issus des sous-genres extravagants et populaires du fantastique (tels que la blaxploitation, le giallo ou l’ecovengeance). Les projections seront introduites par des critiques de cinéma, des collaborateurs scientifiques et des invités de prestige. Un open-air gratuit, une des grandes nouveautés de 2015, diffusera certains titres. Parmi ceux-ci, on peut citer le film suédois « Thriller : A cruel picture », les films américains « Blacula » et « The Warriors », et le film japonais « Le couvent de la bête sacrée ».

NIFFF 2015 - Robot Overlords

NIFFF 2015 – Robot Overlords

Parmi les invités prestigieux, le festival accueille en invité d’honneur de la sixième édition de son forum littéraire News Worlds of Fantasy, l’écrivain Michael Moorcock, auteur du Cycle d’Elric, qui rencontrera le public et sera disponible pour des dédicaces. Et en tant qu’invité exceptionnel, Chris Carter, le prestigieux scénariste et réalisateur américain à l’origine des séries X-Files et Millenium, viendra parler de son travail et présentera sa carte blanche composée d’un florilège d’épisodes de X-Files et d’une sélection de sa filmographie.

Les films les plus attendus de la saison se trouvent dans la section « Films of the third kind », avec « Marshland », film espagnol de Alberto Rodriguez, « Slow West » de John Maclean (Royaume-Uni et Nouvelle Zélande) et Robot Overlords de John Wright (Royaume-Uni).

NIFFF 2015 - Excess Flesh

NIFFF 2015 – Excess Flesh

Enfin l’espace NIFFF Invasion, gratuit et ouvert à tous, promet un voyage dans le temps ludique, avec des jeux vintage mais aussi une « Panic Room », un huis-clos dont il faudra se libérer grâce à des indices matériels sonores ou visuels, et un karaoké géant. On trouvera aussi des performances artistiques sur le thème des années 80 et une exposition des œuvres de la peintre et illustratrice américaine Drew Struzan, qui a travaillé sur les visuels de Georges Lucas ou de Steven Spielberg et a composé les affiches de Hellboy et Harry Potter.

L’ensemble de ce programme promet d’offrir aux spectateurs de fortes sensations et des explorations amusantes et ludiques, pour tous les sens, qui devraient allécher le grand public tandis que la programmation intéressera particulièrement les cinéphiles passionnés du genre. Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival se tiendra du 3 au 15 juillet.

www.nifff.ch

A propos de l'auteur

Je participe aux aventures de Daily Media depuis plus de 10 ans, comme rédactrice et collaboratrice. Je suis toujours ravie de faire partie d'une équipe dynamique, ouverte et passionnée par le milieu culturel et le 7e art. Je tiens également le blog livres et voyages la Plume d'Isandre.

Articles similaires